Coronavirus en Chine : Rassurez-vous, il n’y a aucun cas au Burkina Faso

12/02/2020
00:00

Le ministre de la Santé, le Docteur Léonie Claudine Sorgho/Lougué, assisté de la représentante de l’Organisation internationale de la santé (OMS), de l'ambassadeur de la République de Chine au Burkina Faso et d’autres organismes internationaux se sont entretenus avec les hommes de médias ce mardi 11 février 2020? Sur la réponse sanitaire face au risque de propagation de l’épidémie du nouveau Coronavirus.

«Il n’y a pas de cas nouveau coronavirus au Burkina Faso», a d’entrée de jeu assuré la ministre de la Santé. En effet les analyses de laboratoire faites par des experts venus de l’Institut Pasteur de Dakar sur le jeune Chinois suspecté et avait été mis en quarantaine à l’hôpital Blaise Compaoré ont été sont négatives. Le gouvernement rassure à cet effet les populations que des mesures sont prises pour réduire le risque d'importation et de propagation de cette maladie due au Coronavirus.

Pour ce qui concerne le cas des étudiants burkinabè en Chine, «le gouvernement travaille à protéger les Burkinabé aussi bien ceux de l’intérieur que ceux de l’extérieur», a rassuré la ministre de la Santé. L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian a donné plus de précisions sur le traitement de ces étudiants burkinabè. Aussi, on retient avec lui que ces 22 étudiants burkinabè sont repartis dans 6 universités et sont bien approvisionnés. «Ils ne sont pas laissés pour compte», ajoute la ministre de la Santé. «Nos étudiants sont suivis par les autorités de la République la Chine».

Face à cette urgence épidémique, le Burkina Faso a un dispositif. Il y a du reste un dispositif mondial coordonné par l’Organisation mondiale de la santé sous forme de directives. Et le Burkina Faso en suivant ces directives, a mis en place et actionné son propre dispositif. Et ce dispositif passe par un centre des opérations des réponses d’urgence sanitaire. C’est dire que lorsqu’il y a une urgence sanitaire déclarée, ce dispositif est actionné. Ce centre mène des actions de prévention, de diagnostic et de prise en charge rapide. En matière de prise en charge d’éventuels cas, il y a un service identifié à l’hôpital Blaise Compaoré pour les cas suspects, les cas confirmés et les sujets contacts. Selon la ministre de la Santé ce service a du personnel bien formé à la prise en charge des cas. Comme quoi, les Burkinabé peuvent se rassurer.

Firmin OUATTARA



51
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:43:19