Transports de minerais : L'ABC-Trans et GTMB dénoncent des pratiques illégales

13/02/2020
00:00

Les membres de l'Alliance burkinabè des chargeurs et transporteurs (ABC-Trans) et du Groupement des transporteurs de minerais du Burkina (GTMB) ont animé une conférence de presse à Ouagadougou sur un pan de la gestion du fret généré par le commerce extérieur et intérieur du Burkina Faso.

Pour mieux informer l'opinion publique sur un pan de la gestion du fret généré par le commerce extérieur et intérieur du Burkina Faso, des transporteurs de minerais étaient face à la presse. La rencontre s'est articulée autour du partenariat sur fond de duperie entre cimenterie et transporteurs de minerais, de clinker, de gypse. Pour le porte parole, Amadouba Ouattara, l'avènement de trois nouvelles cimenteries en 2014, CIMBURKINA, CIMAF et CIMFASO, plusieurs années après Diamond Ciment Burkina, a été salué de tous. Mais, selon lui, l'espoir des transporteurs de minerais a vite tourné à la frustration et au cauchemar. "Aux pratiques de partenariat débuté sur des chapeaux de roue, sans aucun contrat matérialisé, se sont substituées des pratiques discriminatoires. D'abord dans les délais de paiement des fractures, puis dans la délivrance de bons de chargement qui donnent droit, mais souvent sans succès au chargement dans les pays de départ ou de transit. On peut le dire sans risque de se tromper que, en tolérant ces pratiques, l'administration des transports a vendu son âme aux démons du capitalisme", s’insurge Amadouba Ouattara. Il ajoute que " poussés dans ses derniers retranchements, les "petit transporteurs" que nous sommes, avions dû faire monstre d'une grande capacité de résilience, d'adaptation et surtout de résistance au chantre du libéralisme dans le secteur du transport". Le porte-parole a par ailleurs interroge: " Comment peut-on expliquer qu'un produit destiné à l'exportation soit transporté à ce jour par la société unis Logistics à 24 000F/t, depuis le 1erjanvier 2020 qu'il a chipé le contrat des mains de DAMCO qui pratiquait un tarif de 29 000F/t, alors qu'il était de 37 000F/t en 2014? Ce contrat cache une concurrence déloyale ". C'est pourquoi, selon lui, "nous, membres de l'ABC-Trans et GTMB, dénonçons fermement ce contrat et appelle le gouvernement à nous débarrasser de cette oligarchie économique et commerciale en la suspendant purement et simplement".

Jules TIENDREBEOGO



29
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:12:54