Licenciement de 16 policiers : Le tribunal administratif suspend l’arrêté

13/02/2020
00:00

Réunis ce mardi 12 février 2020, le tribunal administratif de Ouagadougou a statué sur le cas des 16 policiers licenciés par l’arrêté N°2019-13-00875/MSECU/SG/DRH. Cet arrêté a été simplement suspendu. Ainsi le tribunal ordonne leur réintégration.

 

Les 16 policiers licenciés pour «abandon de poste» ont eu gain de cause au tribunal administratif de Ouagadougou, où leurs dossiers étaient en rôle. La décision du tribunal indique que l'arrêté notifiant leur licenciement est suspendu. Ainsi, en respect de cette décision judiciaire, ces éléments doivent réintégrer leur corps. Ce verdict est accueilli avec beaucoup de satisfaction du côté de l’Alliance de la Police nationale. Situant les faits, on se souvient que c’était une question d’affectation qui avait tourné au licenciement de ces policiers par arrêté N°2019-13-00875/MSECU/SG/DRH portant licenciement en date du 18 octobre 2019. Tout de même, malgré ce verdict, les plaignants gardent toujours une réserve, car la partie adverse peut faire appel de cette décision du tribunal administratif.

Firmin OUATTARA

 



33
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:44:41