Conseil des ministres du 12 février 2020 : L’adoption du statut valorisant suffira-t-elle à faire fléchir la CNSE ?

13/02/2020
00:00

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, ce mercredi 12 février 2020, en séance ordinaire, sous la présidence de Son Excellence Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré́ sur les dossiers inscrits à son ordre du jour et entendu des communications orales. En attendant l’intégralité du Compte rendu, le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a indiqué qu’au titre du ministère de la Justice, le conseil a adopté un décret portant naturalisation de 169 personnes. Selon le ministre, pour être naturalisé Burkinabè, il faut être un étranger ou un apatride qui justifie au moins une durée de résidence au Burkina Faso de 10 ans. «Ces personnes sont estimées de bonnes vies et de bonnes mœurs et qui, après les différentes enquêtes, ont permis la prise de ce décret », a précisé Rémis Dandjinou.

Au titre du ministre de la Santé, le Porte-parole du gouvernement a souligné que le conseil a étudié le rapport relatif à la mise en œuvre de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole au profit des enfants de 9 à 59 mois, organisée du 22 au 28 novembre 2019. A l’issue de la campagne, précise le ministre Dandjinou, plus de 3 millions d’enfants ont été vaccinés sur toute l’étendue du territoire national pour un coût global de plus de 3 milliards FCFA.

Concernant le ministère en charge de l’Economie, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement a affirmé que le conseil a adopté la feuille de route pour l’efficacité du domaine de l’électricité dans le cadre du second compact du Millenium challenge corporation. «La feuille de route propose des mesures visant à terme, à progresser vers l’équilibre économique et financier, à renforcer la gouvernance du secteur et à améliorer l’ensemble des performances des acteurs », a-t-il souligné.

Pour ce qui est du ministère en charge de la Fonction publique, le conseil a adopté un décret portant statut particulier du métier «Education, formation et promotion de l’emploi». Rémis Dandjinou a rappelé que la loi 081 pose le principe du regroupement des fonctionnaires par métier, emploi et famille d’emplois. Cette adoption entre dans le cadre de l’application du protocole d’accord signé avec la Coordination nationale des syndicats de l’éducation. Par ailleurs, le comité chargé d’apurer la dette sociale du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales va se mettre en place à partir de ce mois de février pour accélérer le traitement des dossiers en souffrances en ce qui concerne la bonification d’échelon, les indemnités spécifiques et de logements, les avancements de 2018, la titularisation et l’intégration des agents. La CNSE avait adressé une correspondance au Premier ministre le 27 janvier 2020 pour donner un ultimatum de deux semaines. Espérons que cette adoption permettra d’adoucir le bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de l’Education qui estimaient avoir assez patienté et interpeller le gouvernement pour la non-tenue des promesses jusqu’à présent. Il faut rappeler que cet ultimatum était arrivé à terme. Conformément à ce qu’ils avaient arrêté, la CNSE devrait observer un arrêt de travail pour exiger du gouvernement l’adoption de ce statut. Reste à savoir si l’adoption du statut valorisant suffira-t-il de faire fléchir la CNSE. Attendons de voir la réaction de la Coordination des syndicats de l’Education.

Au titre du ministère en charge des Infrastructures, les membres du conseil ont approuvé le décret d’attribution du marché de travaux et de bitumage du boulevard des Tansoba, entre l’intersection de la RN3 jusqu’à l’échangeur du Nord. Le coût est estimé à 20 milliards de FCFA TTC, avec un délai d’exécution de 24 mois pour les 10,230 km concernés. Les travaux seront réalisés par le consortium d’entreprises Globex construction/Soroubat.

La Rédaction



50
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:47:11