Sud-ouest: Lancement des écoles pour la relève sportive

19/02/2020
00:00

Le samedi 15 février 2020, le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou représentant le Premier ministre, patron de la cérémonie, a procédé au lancement officiel des écoles de la relève sportive. C'était au stade régional de Gaoua.

 

C'est entre autres, le football, le handball, le volley-ball et la lutte traditionnelle qui seront enseignés aux enfants de 08 à 12 ans à l'école des sports. Pour le ministère des Sports et des Loisirs, l'objectif est de créer un cadre de formation des talents sportifs dans les 13 régions du Burkina Faso. Sur une période de 05 ans, il s'agira d'assimiler théorie et pratique aux enfants. Le ministre des Spots et des Loisirs, Daouda Azoupiou, indique que «notre sport manque de formation à la base et cette politique sportive vient combler un vide qui a existé pendant longtemps». Le ministre Daouda Azoupiou a aussi souligné que « c'est du rôle de l'Etat de s'inscrire dans la formation des enfants et de leur donner la possibilité de bénéficier de l'accompagnement nécessaire pour développer les talents. Le projet sera mis en place dans les autres régions du pays et consacrer Bobo-Dioulasso et Ouagadougou en centres d'excellence. Ces centres d'excellence accueilleront les apprenants les plus talentueux qui sortiront des centres implantés dans les régions». Le ministre dit être convaincu que les objectifs visés seront atteints. Selon lui, les deux centres d'excellence qui seront construits à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou vont permettre au Burkina d'atteindre un niveau de performance qui va hisser le pays parmi les nations les plus brillantes en matière de sport.

Selon le Secrétaire technique de la relève sportive, Léda Geffroy Ouédraogo, les rudiments qu'ils sont en train de donner à ces enfants âgés de 10 à 12 ans, c'est notamment les fondamentaux individuels offensifs, les fondamentaux individuels défensifs ainsi que tous les fondamentaux de base en matière de technicité. «Le tout se résume en quatre points. Il s'agit des valeurs cardinales que sont le travail psychologique, le travail de la condition physique, le travail technique et le travail tactique. Nous espérons que dans les 05 ans à venir, ces enfants sortiront cadets et nous espérons avoir une équipe nationale cadette qui pourra nous représenter sur l'échiquier international», a déclaré Léda Geffroy Ouédraogo. Le représentant des apprenants, Patrice Rouamba s'est exprimé, au nom de ses camarades en ces termes: «Monsieur le Ministre, nous sommes non seulement contents d'être dans le centre, mais aussi fiers de vous pour l'opportunité que vous donnez aux jeunes que nous sommes pour apprendre. Conscients de vos attentes, nous promettons de bien travailler pour que des Charles Kaboré, des Bertrand Traoré, des Fabrice Zango sortent des écoles de la relève ». La Directrice générale de la CARFO, Laure Zongo/Hien et Sié Francis Tiolé ont parrainé la cérémonie. Ils ont fait dont de maillots, de ballons et d'une somme de 500 000F CFA à l'école. C'est en avril 2019 que le conseil des ministres a adopté la politique de la relève sportive.

Warhanté Hien/Gaoua


40
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Covid-19: ces cobayes dont on parle peu

A l'apparition de la maladie à Coronavirus en décembre 2019 en République populaire de Chine, c'est à peine si certains ne s'en réjouissaient pas. Mais, ...

24/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:23:05