Conseil d’administration de la SGEIM: Du côté du droit et en faveur des populations, selon le maire!

25/02/2020
00:00

L’installation officielle du Conseil d’administration de la Structure de gestion des équipements et infrastructures marchandes (SGEIM) a eu lieu ce lundi 24 février 2020 à Bobo-Dioulasso.Souleymane Cireba en est le président. Pour le maire Bourahima Sanou, c’est la suite logique d’une démarche fondée sur le droit à travers bien de difficultés.

 

L’ancienne Structure de gestion des marchés (SGM) de la commune de Bobo-Dioulasso laisse place à la nouvelleSGEIM. L’installation des membres de cette structure qui a été retardée par des passages devant les institutions judiciaires parce que contestée, est désormais effective. Elle fonctionnera sous la direction de Souleymane Cireba qui en assure la présidence. Avec Amos Lankoandé comme Directeur général. Pour le maire Bourahima Sanou, c’est le juste aboutissement de ce dossier dans lequel, explique-t-il, la commune a fait confiance à la justice, dans un état de droit. Ne faut-il pas craindre un rebondissement contraire dans cette querelle judiciaire? Réponse de Bourahima Sanou: «Nous avions eu beaucoup de peines par des contestations internes au sein du Conseil municipal… Nous sommes passés par la voie judiciaire. Nous avons été assignés en justice à plusieurs reprises du fait d’avoir créé cette structure qui a été faite sur recommandation des textes de l’Etat et des structures de l’Etat. Vous comprenez qu’après tous ces épisodes, il était de bon ton que ceux que le Conseil municipal a choisi et ceux qui ont été désignés par des structures partenaires telles que l’Etat et la Chambre de commerce, qu’on puisse les installer officiellement et leur demander de se mettre au travail aussitôt… Pour nous, le marché et tout ce qui est infrastructure marchande de la commune doit être géré sous tutelle de la commune, et cela, de par la loi. Si tout doit aller dans le sens de la loi, nous pensons que cette crise est derrière nous… Ces infrastructures doivent produire de sorte qu’on puisse réaliser d’autres infrastructures. Le nouveau PCA de la SGEIM compte relever ce défi avec sa nouvelle équipe si Dieu le veut, et avec la bénédiction de tous! Tous donc pour l’intérêt commun de la commune, en s’adressant au cabinet du maire pour toute information sérieuse, contre la désinformation faisant état d’une prétendue augmentation des prix de stands, ce qui est faux», rassure le maire de la commune de Bobo-Dioulasso.

Sibiri SANOU

34
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Covid-19: ces cobayes dont on parle peu

A l'apparition de la maladie à Coronavirus en décembre 2019 en République populaire de Chine, c'est à peine si certains ne s'en réjouissaient pas. Mais, ...

24/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:02:02