Chambre de commerce et d’industrie du Burkina: Environ 80% de taux moyen de réalisations en 2019

27/02/2020
00:00

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a organisé une conférence de presse pour faire le bilan AN3 de la mandature du bureau consulaire. Ce fut l’occasion de proclamer les résultats de l’appel à projets «EcoMédias» lancé le 14 novembre dernier suivi de la remise symbolique des chèques aux lauréats. C’était hier 26 février 2020 au sein de l’institution.

 

Dans un face-à-face avec les hommes de médias, le directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Issiaka Kargougou a fait le bilan 2019 de l’institution. De ce rapport, il ressort que le programme d’activités 2019 présente un taux de 80,46% de mise en œuvre des activités. Ce qui a été jugé très satisfaisant par les premiers responsables de l’institution. Pour ce qui est des réalisations, elles ont été scindées en 5 axes que sont:

1 - l’amélioration de la gouvernance et la mobilisation de l’intelligence consulaire; 2- le développement du capital humain et la facilitation de l’accès au financement du secteur privé ;3 - le développement de l’intelligence économique et du portefeuille de services d’appui-conseil aux entreprises; 4 - le renforcement de l’accompagnent de proximité des entreprises dans les régions; et 5- le développement et le renforcement de l’offre en infrastructures et en équipements économiques. Ces axes enregistrent respectivement un taux de réalisation de 81,25%, 89,50%, 82,74%, 77,33% et 71,48%. S’agissant des réalisations des 2 premiers axes, on peut citer entre autres le traitement de 5920771,35 tonnes de marchandises dont 824792 tonnes d’acheminement direct sur les différents plateformes de l’institution, l’obtention de l’agrément et l’ouverture de SAFINE-SA auprès de la Banque centrale. En sus, environ 260 étudiants diplômés ont été formés par l’ISGE, soit 234 techniciens supérieurs et ingénieurs de travaux et 26 ingénieurs de conception, spécialisés en électricité industrielle et énergie renouvelable, en réseau informatique et télécommunications et en maintenance industrielle. 906 apprenants ont également été formés dans les centres de formation (CFTRA, CFTH, EBA, BTP).

Pour ce qui est des réalisations du 3ème axe, on note entre autres la création formelle de 13137 entreprises en 2019 dans les CEFORE. Comme perspective, la CCI-BF envisage réaliser la 2ème phase du port-sec de Bobo, procéder à l’ouverture du campus consulaire et poursuivre la mobilisation du port-sec multimodal de Ouagadougou. En plus de cela, l’institution ambitionne ouvrir la représentation de la CCI-BF Dakar, et achever la construction des sièges des nouvelles Directions consulaires régionales (DCR) restantes.

A noter que la deuxième partie de la conférence a été consacrée à la proclamation des résultats de l’appel à projets «EcoMédias» et la remise de chèques symboliques aux lauréats. Selon le président de jury, Cyr Payim Ouédraogo, par ailleurs directeur de publication de «Infos Sciences-Culture», à l’issue des travaux, sur les 8 dossiers reçus, 5 ont été proclamés définitivement recevables. Il s’agit notamment de L’Express du Faso, Queen Mafa, Infowaka.net, la radio Oméga et la radio Jam Ouaga. Pour cette 1ère édition, le jury a fait quelques observations. Il a notamment regretté la faible participation des organes de presse et les difficultés à fournir certains documents administratifs exigés dans le dossier technique de candidature. En rappel, d’un montant de 52 millions de francs CFA, «EcoMédias» est une initiative d’accompagnement des entreprises de presse en vue de la production de contenus dédiés à l’économie, aux finances et à la promotion du secteur privé au Burkina Faso.

Lauréats

.Catégorie Radio

-Radio Oméga: pour un montant de 5 millions de FCFA, le titre du projetest «EcoFaso». L’objectif de ce projet est de valoriser les modèles de réussite afin de susciter l’esprit entrepreneurial chez les jeunes de 18 à 40 ans.

-Radio Jam Ouaga: pour un montant de 5 millions de FCFA, le titre du projetest «Immersion Eco». C’est une série d’émissions sur l’économie et la promotion du secteur privé. L’objectif est de faire connaitre les secteurs porteurs et économiques, et susciter de l’intérêt chez les femmes et les jeunes pour les questions liées à l’entreprenariat et au leadership.

. Catégorie presse en ligne

-Queen Mafa: pour un montant de 4 millions de FCFA, le titre du projetest «Amélioration de la visibilité des femmes dans l’actualité économique». L’objectif est de mettre en exergue les modèles de réussite et les talents féminins. Un accent particulier sera mis sur les initiatives entrepreneuriales des femmes vivant hors de la Ouagadougou.

-Infowakat.net: pour un montant de 4 millions de FCFA, le titre du projetest «Burkina, une économie résiliente et d’opportunités». L’objectif est de promouvoir les potentialités économiques du Burkina Faso et renforcer la résilience de son économie par une mie en valeur des modèles de réussite dans l’entreprenariat.

 

Catégorie presse écrite

- L’Express du Faso:pour un montant de 4 millions de FCFA, «A la découverte des potentialités économiques émergentes du Grand-Ouest». L’objectif est de mettre en lumière les activités à fort potentiel économique de la zone afin de susciter l’investissement et l’entreprenariat.
Aïcha TRAORE

32
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Covid-19: ces cobayes dont on parle peu

A l'apparition de la maladie à Coronavirus en décembre 2019 en République populaire de Chine, c'est à peine si certains ne s'en réjouissaient pas. Mais, ...

24/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:35:30