Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des Loisirs: «Nous allons achever la construction du stade de Banfora»

28/02/2020
00:00

Après une année d'exercice, le ministre des Sports et des Loisirs s'est consacré ce jeudi 27 février à son devoir de redevabilité. Toutes les activités menées par le département des Sport et des Loisirs ont été passées au peigne fin, de même que ses perspectives. Au cours de cette rencontre-échange avec le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, entouré de ses proches collaborateurs.

 

Cet exercice de redevabilité a permis au ministre Daouda Azoupiou de faire le bilan des activités menées au cours de l'année 2019 par son département. Faisant le point des activités récemment menées à l'image de la Semaine nationale du sport et des loisirs. Le ministre des Sports et des Loisirs s'est réjoui de la tenue des activités au cours de cette Semaine qui a donné l’opportunité aux Burkinabè de pratiquer partout sur le territoire national le sport et les loisirs. Avec un budget repartit dans les régions, ces activités ont coûté 113414506 FCFA. Le premier responsable du département des Sports et des Loisirs a aussi évoqué le cas des infrastructures sportives notamment, la normalisation des deux stades à savoir, le stade du 4-Août à Ouagadougou et le stade Sangoulé Lamizana du côté de Bobo-Dioulasso. Leur mise aux normes va permettre de régler les problèmes d'éclairage, du tableau électronique, de la vidéo surveillance, de la plomberie, de l’électricité, des sièges, etc. Ces travaux de réhabilitation pour le stade du 4-Août devraient coûter 10 milliards de FCFA, soit 4 milliards de FCFA pour les travaux express. Pour le cas du stade Sangoulé Lamizana, les études sont en cours pour chiffrer le coût de réhabilitation. Pour ce qui est des infrastructures sportives en souffrance, le ministre Azoupiou indiquera que l’état de tous les terrains de 1960 à nos jours, a été fait. Pour la région des Cascades, «nous allons achever la construction du stade de Banfora. En plus il y aura un stade provincial à Sindou, des plateaux omnisports à Niangoloko et à Bérégadougou», promet le ministre. Sur la qualité des infrastructures, le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou avouera en disant que les infrastructures que nous réalisons ne sont pas exemptes de critique. Il reconnait des insuffisances au niveau du centre de sport et des loisirs de proximité de Yéguéré à Bobo-Dioulasso qui ont été corrigées. Par rapport aux terrains synthétiques, il ne manquera pas de le dire, «on n'avait pas la maîtrise lorsqu'on s’était engagé à réaliser des terrains synthétiques. Quant au palais des sports qui n'a pas encore été réceptionné, le ministre soulignera qu’il faut prononcer une réception politique afin de permettre d'investir pour des corrections. En ce qui concerne l’hippodrome, Daouda Azoupiou signifiera qu’il n'y a pas de projet typique, mais un regard particulier sera porté sur ce cas. Il n'a pas aussi manqué d’évoquer les relations avec les fédérations sportives, notamment les subventions accordées. Il a insisté sur les justificatifs des activités avant de bénéficier d'une autre subvention. 2020 étant aussi bien une année électorale pour les fédérations sportives, que pour les politiques, le renouvellement des instances sportives devra se faire au premier semestre de cette année, soit entre les mois de mars et juillet.

Firmin OUATTARA

97
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





06:05:50