Cadre sectoriel de dialogue «transformation industrielle et artisanale»: Plus de 70% de réalisation globale des plans d’action prioritaires

04/03/2020
00:00

La revue sectorielle annuelle 2020 du Cadre sectoriel de dialogue «transformation industrielle et artisanale» a eu lieu le 02 mars 2020 à Ouagadougou sous la présidence du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. Avec pour objectif d’examiner et de valider le rapport de performance 2019, et de formuler des recommandations.

 

Le ministère de l’Energie, celui des Mines et des Carrières, le département art et métiers du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme et le département industrie et artisanat du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat se sont réunis le 02 mars dernier pour apprécier les performances sectorielles réalisées au cours de l’année 2019 dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES à travers le projet de rapport soumis à leur examen. Et cela, en lien avec les principaux objectifs stratégiques assignés aux secteurs concernés. Selon le ministre Harouna Kaboré, cette évaluation a été faite sur la base des Plans d’actions prioritaires (PAP) 2019 des 4 départements concernés et sur la programmation de la matrice de reformes stratégiques et des investissements structurants (MRSIS) du PNDES.

De ce rapport, il ressort que le taux de réalisation globale des Plans d’action prioritaires a pu atteindre 74 %. Toujours selon le rapport, en dépit de la conjoncture particulièrement difficile qui a prévalu en 2019 marquée surtout par le resserrement de la contrainte financière, l’exacerbation de la précarité de la situation sécuritaire avec son corollaire de crise humanitaire ainsi que les remous sociaux et la fragilité de la cohésion sociale, de nombreux acquis ont été engrangés. Parmi ces réalisations, on peut citer le lancement du portail virtuel «Porte d’entrée au Burkina Faso»; la construction de mini-centrales solaires photovoltaïques dans 14 Centres médicaux avec antennes chirurgicales (CMA); la dotation de 385 infrastructures sociocommunautaires en équipements solaires photovoltaïques à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. A cela s’ajoutent l’électrification de 1756 localités rurales par systèmes photovoltaïques; la poursuite du programme de restructuration des entreprises en difficultés, et l’octroi de 550 métiers à tisser à 63 associations reparties dans les 13 régions.

Pour ce qui est des perspectives, le ministre de l’Industrie a indiqué «nous pensons que d’ici fin 2020, avec le choix d’accélérer un certain nombre de dossiers, nous allons définitivement atteindre les résultats satisfaisants qui nous permettent d’espérer davantage au niveau du développement économique et sociale de notre pays».

En rappel, ces cadres ont été instaurés pour servir d’instances privilégiées de concertation entre les différents acteurs impliqués dans l’atteinte des objectifs des référentiels en termes de coordination, de dialogue et de suivi-évaluation de la mise en œuvre du PNDES.

Aïcha TRAORE

26
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Covid-19: ces cobayes dont on parle peu

A l'apparition de la maladie à Coronavirus en décembre 2019 en République populaire de Chine, c'est à peine si certains ne s'en réjouissaient pas. Mais, ...

24/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





16:02:43