Transport en commun du secteur informel: Concertation des acteurs pour plus de rentabilité

05/03/2020
00:00

Le samedi 29 février 2020, l'Union nationale des transports en commun du secteur informel (UNTSI), a tenu une réunion de concertation afin de mieux organiser le secteur. Boukary Ouédraogo, président et Zézouma Ouattara, Secrétaire général de l'Union, ont animé la rencontre.

La rencontre a porté sur trois points essentiels. Il s'agit de la tracasserie policière, du manque de gare à Bobo-Dioulasso et du transport des passagers du secteur informel par les grandes sociétés de transport. Après le mot introductif du président, des transporteurs l'ont remercié pour sa démarche. Concernant la tracasserie policière, des chauffeurs ont témoigné de la présence de policiers dans certains angles de la cité. Il y a également eu des témoignages sur des raquettes policières sur les routes. Sans promettre de solutions, le président a pris l'engagement de rencontrer qui de droit, pour voir ce qui peut être fait. Le manque de gare et le cas des grandes sociétés de transport qui transportent des passagers de façon informelle, ont aussi été discutés entre les acteurs. Le président et son secrétaire ont aussi pris l'engagement de négocier avec qui de droit afin de diminuer les soucis des acteurs. Par ailleurs, le président et le SG ont invité les transporteurs à plus de discipline vis-à-vis de l'autorité. Car disent-ils, c'est la seule façon qui pourra aider à résoudre les problèmes du secteur. Avant de lever la séance, il a été demandé aux chauffeurs d'avoir la carte de membre de leur Union. "Elle peut faciliter l'intervention de nos représentants en cas de besoin", ont conseillé les leaders de l'Union.

Souro DAO

27
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Soutiens à la lutte contre le Coronavirus, il faut de la transparence

Il y a de cela quelques jours, les premiers soutiens au gouvernement pour lutter contre la maladie à Coronavirus ont commencé à tomber. Certains d'entre ...

27/03/2020

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





07:21:54