Assemblée nationale: La session des lois est ouverte

05/03/2020
00:00

Chaque premier mercredi du mois de mars comme prescrit par la loi fondamentale au Burkina Faso, s'ouvre la première session ordinaire de l’Assemblée nationale. Cette session communément appelée «session des lois» aura au menu l'examen, et le vote des projets et propositions de lois et de résolutions. En présence de 118 votants, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a officiellement ouvert cette session, ce jour mercredi 04 mars 2020.

La session des lois a pour principal objectif d'examiner et de voter les projets et propositions de lois et de résolutions. Pour cette première session ordinaire de l’année, voilà ce à quoi les élus nationaux vont s’atteler pendant 90 jours. Le président Alassane Bala Sakandé, tout en rappelant le contexte dans lequel s'ouvre cette session marqué par des attaques terroristes, a rendu un vibrant hommage aux victimes de ces actes de barbaries. Pour lui, il est désormais établi que la question de sécurité est indissociable de celle du développement. Sans la sécurité économique, sanitaire, de l'emploi, de l'environnement, la sécurité collective restera une ligne d'horizon. C'est dans ce sens qu'il a salué les efforts du G5 Sahel, de la CEDEAO et de l'UMEOA en faveur du retour de paix et de la stabilité dans notre sous-région. Au plan national, Alassane Bala Sakandé note que l'ampleur des attaques a fait plus de 700000 déplacés internes et plus de deux millions de personnes ayant besoin d'une assistance humanitaire. A cela, il faut ajouter 120 centres de santé et plus de 2400 écoles fermés. Malgré cette situation, relèvera-t-il, le front social est aussi en ébullition depuis l'annonce du gouvernement de l'application de la mesure d'extension de l’impôt unique sur les traitements et les salaires (IUTS). Le président de l’Assemblée nationale, invitera les syndicats à se départir de toute logique de confrontation et à inscrire leurs moyens d'action dans le strict cadre républicain et dans l’intérêt général et aux gouvernants, il les exhorte à créer les conditions d'une reprise diligente du dialogue. De même que le front social est en ébullition, les Burkinabè observent, mentionne Alassane Bala Sakandé, un regain d'activités politiques. C'est pourquoi il dira aussi aux politiciens que l'enjeu de ces élections, le vrai c'est de réussir à sortir en nation unie, plus forte et plus fière d’elle-même. Il ajoutera qu'au cours de l'intersession, les députés ont voté quatre lois et deux résolutions. Ils ont pris part à la 15èmesession de la conférence de l’Union parlementaire des États membres de l'OCI dans notre pays. Tout en rappelant la célébration de la 163èmeJournée internationale, le 08 mars prochain, il a salué l’idée des femmes du Burkina Faso qui ont décidé de l’organiser autour du 6èmeforum des femmes sous le thème: «Crise sécuritaire au Burkina Faso: quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes».

Firmin OUATTARA

27
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Soutiens à la lutte contre le Coronavirus, il faut de la transparence

Il y a de cela quelques jours, les premiers soutiens au gouvernement pour lutter contre la maladie à Coronavirus ont commencé à tomber. Certains d'entre ...

27/03/2020

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





07:54:55