Grève du 16 au 20 mars des syndicats: «Les travailleurs sont invités à rester chez eux», Bassolma Bazié

17/03/2020
00:00

Les membres du collectif syndical CGT-B, l’Intersyndical des magistrats, la coordination des syndicats du MINEFID et autres syndicats autonomes, au cours d’une conférence de presse, ont décidé de réadapter leurs mots d’ordre de lutte. C’était le lundi 16 mars 2020 à la bourse du travail de Ouagadougou.

 

Suite à l’épidémie de Coronavirus au Burkina Faso, les membres du collectif syndical CGT-B, l’Intersyndical des magistrats, la coordination des syndicats du MINEFID et autres syndicats autonomes ont décidé de réadapter leur mot d’ordre de lutte contre l’application de l’IUTS. Il s’agit du maintien de la grève de 120 heures allant du 16 au 20 mars prochain. A cet effet, Bassolma Bazié, porte-parole de la coalition, a précisé que les travailleurs sont invités à rester chez eux. Les responsables syndicaux à divers niveaux, selon lui, sont invités à prendre des dispositions pour assurer le suivi et l’évaluation de la grève.

Aussi, le service minimum sera assuré dans le secteur de la santé, des hydrocarbures, des transports sous la supervision des syndicats desdits secteurs. Enfin, les marches-meetings prévues le 17 mars 2020 sur l’ensemble du territoire national sont suspendues.

En rappel, c’est à l’issue de leur assemblée nationale du 24 février 2020 qu’ils avaient entrepris une série d’actions visant à lutter contre l’application de l’IUTS au Burkina Faso. «Nos organisations syndicales appellent les travailleurs des secteurs privé, public et parapublic à se tenir prêts pour une lutte ferme contre toute répression, notamment les coupures sauvages de salaires telles que le gouvernement les envisage. Elles exhortent à faire du mot d’ordre un grand succès», a renchéri le porte-parole, Bassolma Bazié.

Chrystelle MANKOUDOUGOU (Stagiaire)

Abdoulaziz SIMBONE (Stagiaire)

15
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Soutiens à la lutte contre le Coronavirus, il faut de la transparence

Il y a de cela quelques jours, les premiers soutiens au gouvernement pour lutter contre la maladie à Coronavirus ont commencé à tomber. Certains d'entre ...

27/03/2020

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





07:08:32