Pandémie de COVID-19: Plus de 10 milliards de FCFA pour le plan de riposte

20/03/2020
00:00

Le comité national de gestion de l’épidémie de COVID-19 a tenu sa première session le 19 mars 2020 sous la présidence du Premier ministre, Joseph Marie Christophe Dabiré. Tenu au sein de la Primature, cette rencontre visait à échanger sur la situation du COVID-19 au Burkina Faso et trouver des voies et moyens pour venir à bout de cette pandémie.

L’état de mise en œuvre des structures en charge de la gestion de l’épidémie de COVID-19,le rapport sur la mise en place du plan de riposte, le plan de communication, la situation de mobilisation des fonds pour lefinancement du plan de riposte, la situation de l’épidémie à la date du 19 mars, la prise en charge des cas suspects et positifs, tels sont les points abordés à la réunion du comité national de gestion de l’épidémie du COVID-19.Cette rencontre a réuni les membres du gouvernement, l’ambassadeur des Etats-Unis, le Secrétaire général des forces nationales, le Représentant résident de l’OMS, le chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) de la santé, le président de l’Association des maires du Burkina Faso, le président de la Faîtière du secteur privé de la santé. A sa sortie des travaux, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgence Dandjinou a confié qu’après examen de ces points à l’ordre du jour, le Premier ministre, Joseph Marie Christophe Dabiré a donné des instructions pour l’exécution urgente du plan de riposte. Il s’agit entre autres, de la dynamisation des structures de centres opérationnels de réponse d’urgence sanitaire COVID-19, l’intensification de la communication pour la prévention avec une implication forte des responsables et leaders religieuxet associatifs.Au regard de l’évolution de la pandémie, le comité a également fait des propositions de mesures complémentairespour interrompre la chaîne de transmission communautaire. Selon le ministre, le coût du plan de riposte s’élève à 11 milliards de FCFA et celui de l’urgence est à plus de 4 milliards de plan CFA. Pour ce qui est de son financement, il a indiqué que le gouvernement met tout en œuvre pour y répondre avec l’appui des PTF. Il a par ailleurs indiqué que le comité a exprimé sa reconnaissance à l’ensemble du corpsmédical pour l’engagement et l’abnégation dont il fait preuve dans la lutte contre cette pandémie. En plus d’exprimer sa satisfaction à l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contrela pandémie et en les encourageant àmaintenir cette dynamique, le comité a remercié les responsables coutumiers et religieux pour leuraccompagnement dans la sensibilisation des populations au respect des mesuresvisant à endiguer la propagation de la maladie. Il a également salué la contribution des PTFdans la mise en place du plan de riposte à l’épidémie au Burkina et exhorte les populations au strict respect des principes de précautions édictés par le ministère de la Santé.

Aïcha TRAORE

12
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Soutiens à la lutte contre le Coronavirus, il faut de la transparence

Il y a de cela quelques jours, les premiers soutiens au gouvernement pour lutter contre la maladie à Coronavirus ont commencé à tomber. Certains d'entre ...

27/03/2020

Le problème, c’est nous et non les Forces de défense et de sécurité

A peine Remis Fulgance Djandjinou a-t-il dit qu'il apporte son soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont accusées de tortures contre ceux qui...

26/03/2020

C’est notre comportement qui a commandé le confinement

«Il va sans dire que toutes les mesures prises feront l'objet d'une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l'évolution de la pandémie». Ai...

25/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





08:40:23