Lutte contre le Covid-19: Le secteur culturel met en place un comité de réflexion

07/04/2020
00:00

En vue de lutter efficacement contre le coronavirus, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a procédé à l’installation officielle d'un comité de réflexion.

 

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a initié une rencontre avec les promoteurs de la culture afin d'enrayer la maladie à coronavirus sur les secteurs de la Culture, des Arts et du Tourisme. Entouré de ses collaborateurs, Abdoul Karim Sango, a procédé à l'installation d'un comité de réflexion à cet effet. Ce comité est composé d'une dizaine de personnes regroupant, les faîtières des associations des secteurs culturels et touristiques. Pour venir en aide aux populations éprouvées et aux divers secteurs d'activités, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a entrepris des mesures jeudi 2 avril dernier suite au Covid-19. C'est compte tenu de cette situation que le comité de réflexion a été mise en place. Plus d'un milliard de nos francs doit être mobilisé pour soutenir les acteurs culturels et touristiques. Le souci premier du gouvernement est d'éradiquer la pandémie du Covid-19, et faire face aussi aux effets potentiels qu'elle a créé sur l'économie du pays et sur le domaine culturel en particulier. La somme de 1 milliard 25 millions est prévue pour aider les acteurs cultuels et touristiques ayant subi des préjudices liés au coronavirus. Pour plus de clarté, le ministre de la Culture a souligné que «le but de ce comité n'est pas de distribuer ce fonds comme des beignets, mais de relancer le secteur. Ce n’est pas un dédommagement parce que le gouvernement n'est pas responsable; c’est un cas de force majeur qui s'est imposé à lui et à l'ensemble du peuple burkinabè. Il s'agit là des mesures d'accompagnement». Durant cette semaine, le comité va réfléchir et déterminer les formes de préjudices que les uns et les autres ont subies avec des preuves avant de déterminer les conditions d'accompagnement. Tout compte fait, le comité aura la possibilité d’aller vérifier la véracité des faits. «Toute fausse facture fera l'objet de procédure pénale en bonne et due forme», a clamé Abdoul Karim Sango. En vue de lutter contre la maladie, le comité a mis en place des barrières pour éviter son expansion tout en suspendant les activités. Le ministre de la Culture a salué avec bravoure, l'initiative des artistes et acteurs qui ont eu l'idée de sensibiliser la population contre cette pandémie. A la suite de cette installation officielle, le schéma défini est que les acteurs du privé se retrouvent d'une part, et ceux du public, d'autre part pour travailler. A noter que le comité est présidé par le conseiller technique du ministre, Rasmané Kamba.

Chrystelle MANKOUDOUGOU (stagiaire)

49
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Lutte contre le terrorisme, il faut éviter de jouer le jeu des terroristes

Quand les Forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes et en sont fières, les Burkinabé le sont également. C'est à l'unanimité qu'ils ...

22/05/2020

Christophe Dabiré a dit vrai devant les députés

«L'année 2019 a été incontestablement difficile pour tous les Burkinabè et cette réalité, personne dans cet hémicycle ne la découvre. Avec courage, not...

20/05/2020

Contrôle du port du masque, quand les populations en rient…

Contrôle policier du port du masque, en rire ou en pleurer? En tout cas, ça faisait sourire certains usagers de la route hier lundi 18 mai 2020. Des po...

19/05/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:58:32