Réouverture du marché Rood-Wooko : «Les autres marchés seront ouvert progressivement», dixit Armand Beouindé Pierre

21/04/2020
00:00

Le jeudi 26 mars 2020, les marchés et yaars de Ouagadougou fermaient leurs portes, et ce, conformément à un communiqué gouvernemental datant du 25 mars 2020. Cette mesure visait à éviter la propagation de la maladie à Coronavirus. Deux semaines après la prise de cette décision, les activités ont repris le 20 avril dernier à Rood-Wooko. La réouverture officielle a été faite par le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré accompagné d’autres autorités locales.

Après plus de deux semaines de fermeture des marchés et yaars de Ouagadougou, les autorités locales conduites par le ministre du Commerce, Harouna Kaboré ont procédé à la réouverture du marché Rood-Wooko le 20 avril dernier. Selon lui, cette réouverture sera accompagnée de mesures barrières afin d’éviter la propagation de la maladie. A en croire le maire, environ 300 volontaires commerçants seront formés pour pouvoir transmettre à tous ceux qui fréquentent les locaux des bonnes pratiques. Ces pratiques consisteront entre autres, à la vérification des gels hydro-alcooliques dans les boutiques et la présence de deux personnes maximales. Si toutefois selon Armand Beouindé Pierre, le COVID-19 est l’affaire de tous, il pense cependant que «nous ne pouvons pas nous créer des mystes d’arrêter l’économie parce qu’il y a la maladie. Il faut que nous apprenions à vivre avec cette maladie tout en nous protégeant et en respectant les gestes barrières».

Quant au ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, depuis la fermeture des marchés, des travaux ont été entrepris pour sa réouverture. En ce qui concerne Rood-Wooko, Harouna Kaboré a laissé entendre que la mairie de Ouagadougou, la Chambre de commerce et les équipes techniques se sont mobilisées pour travailler avec les faîtières des commerçants afin qu’un certain nombre de conditions puisse être respecté.

Il a ajouté que «le respect des mesures barrières, les portes d’entrées et de sorties ont été réorganisées et ce qui ne se faisait pas avant cette pandémie de COVID-19 se fera désormais. La reprise se fera dans tous les segments avec l’ensemble des conditions nécessaires.Il y a un calendrier qui est fait pour la réouverture de tous les marchés et yaars et cela serait apprécié au fur et a mesure». Le ministre a par ailleurs informé que la reprise se prépare au niveau du secteur du Transport, dans les maquis et bars et dans tous les différents secteurs.

Maïmounata BANDAOGO

Abdoulaziz SIMBONE (stagiaires)



42
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





08:38:32