Droit de réponse : Affaire de soupçon de détournement de 700 millions à la maison du paysan

08/05/2020
00:00

Quels propos diffamatoires du Secrétaire Général suspendu!

Suite à notre article, intitulé "Maison du paysan de Dédougou : Soupçon de détournement de plus de 700 millionsde F.CFA.", paru dans notre édition du vendredi 24 au Dimanche 26 avril 2020, nous avons reçu le droit de réponse que voici.

Composée de Quinze Sociétés Coopératives de Base, l’Union des Sociétés Coopérative pour la Commercialisation des Produits Agricoles de la Boucle du Mouhoun, ex UGCPA/BM a été créée en 1993 soit 28 années d’existence et d’expérience.

Ses principales activités sont:

-la mise en marché collective des excédents céréaliers de ses membres;

-l’appui en intrants et équipements agricoles au profit de ses membres;

-l’appui conseil

L’union entretien un partenariat stratégique de 25 ans avec la Faîtière des Caisses Populaire du Burkina pour le financement des différents services au profit de ses membres.

Au regard de la qualité du partenariat de longue date, une convention de ligne de crédit de 800 millions par an a été mise à la disposition de l’USCCPA/BM par les Caisses Populaires (convention UGCPA-FCPB du 09 mars 2016).

Nous sommes surpris et indignés de constater dans la parution du journal l’Expresse du Faso N°5235 du vendredi 24 au Dimanche 26 avril 2020 «a sa Une» de la publication d’un article portant sur «un soupçon de détournement de 700 millions à la Maison du Paysan à Dédougou ».

Les empruntsà travers cette ligne de crédit pour financer l’ensemble des activités de l’union au profit de ses membres ne peuvent donc être assimilés à un détournement.

Cette œuvre émanant de l’ex Secrétaire Général Dembélé Gnambani suspendu par décision N/Réf: 2020- 0072 - USCCPA/BM – DE/DDG en date du 17 avril 2020 pour atteinte aux valeurs et principes démocratiques de l’union, est donc basée sur des propos mensongers.

S’agissant des affirmations faisant état de vente d’un véhicule 4x4 Hilux15HL 3100 BF et d’autres biens, il est important de souligner que ces ventes ont fait l’objet d’une délibération à la rencontre du conseil d’administration élargie aux 15 présidents des Coopératives de Base en datedu 15 janvier 2020 et a connu la participation du nommé Dembélé Gnambani (confer PV).

Dans toute l’histoire de l’union, elle n’a jamais enregistrée une plainte de ses employés pour retard ou non-paiement de salaires de ses employés.

Il en est de même pour les producteurs ayant livrés les céréales où à ce jour tout le monde a été payé dans les coopératives à la base. La collecte 2019-2020 auprès des producteurs et productrices se poursuit normalement sur le terrain.

Enfin, nous tenons à informer l’opinion que les magasins de l’USCCPA/BM n’ont jamais été scellés par un partenaire.

Nous tenons par la présente à rassurer l’ensemble de nos partenaires que l’USCCPA/BM a 28 années d’expériences et œuvrera au respect des différents engagements qu’elle prend vis-à-vis de ses partenaires au bénéfice de ses membres.

Quant au producteur fautif suspendu Dembélé Gnambani, la 28ème Assemblée Générale Ordinaire à venir décidera de son sort final.



28
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:57:41