Compte riposte de lutte contre le Covid-19 au Trésor : « 1, 773 milliard FCFA enregistré au 06 mai 2020 », selon Remis Dandjinou

08/05/2020
00:00

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou a animé un point de presse le 07 mai 2020 à Ouagadougou pour faire le point du Conseil des ministres de ladite date. Il a porté essentiellement sur le Covid-19.

 Selon le Porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, le ministre de l’Education nationale, Stanislas Ouaro a fait le point du plan de riposte pour la continuité éducative. De cet point, il ressort que le ministre a initié des rencontres d’informations et d’échanges avec les acteurs et les partenaires du monde éducatif, mais également avec les responsables religieux et coutumiers pour expliquer un peu le processus mis en œuvre pour la reprise des cours. Le Conseil a instruit pour que les éléments essentiels notamment la mise en disposition des masques pour les enseignants, le personnel administratif, les élèves et autres dispositions soient mises en place avant l’arrivée des élèves. 


Remis Dandjinou a également indiqué que la rentrée administrative a effectivement eu lieu le 04 mai dernier avec différentes situations, et que la rentrée prévue pour le 11 mai prochain dans les universités, les centres de formation professionnels, et pour l’éducation nationale sera effective selon les ministres concernées si effectivement les dispositions sont prises. «Si jamais à cette date les élèves n'ont pas eu les masques, le gouvernement sera à mesure de décaler de quelques jours la rentrée»,a confié le Porte-parole du gouvernement. S'agissant de la lutte contre le Covid-19, le ministre de la Communication a indiqué que son homologue de la Santé a présenté les axes sur lesquels son département travaille. Il s'agit notamment de l’accentuation de la surveillance, la prise en charge psychologique des soignants et des patients, et un mécanisme de réception des plaintes des patients et de leurs familles, notamment à Tengandogo. A cela s'ajoute l’identification dans chaque région et CHR, d’un espace pour la prise en charge de confinement des cas infectés. De ces axes, il ressort aussi qu’il y a nécessité que les structures de soins privées soient intégrées dans les dispositifs de prise en charge des malades sur l’ensemble du territoire national.

Aïcha TRAORE



18
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Lutte contre le terrorisme, il faut éviter de jouer le jeu des terroristes

Quand les Forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes et en sont fières, les Burkinabé le sont également. C'est à l'unanimité qu'ils ...

22/05/2020

Christophe Dabiré a dit vrai devant les députés

«L'année 2019 a été incontestablement difficile pour tous les Burkinabè et cette réalité, personne dans cet hémicycle ne la découvre. Avec courage, not...

20/05/2020

Contrôle du port du masque, quand les populations en rient…

Contrôle policier du port du masque, en rire ou en pleurer? En tout cas, ça faisait sourire certains usagers de la route hier lundi 18 mai 2020. Des po...

19/05/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:46:55