Rentrée universitaire : “2 326 comptes ont été créés sur la plateforme virtuelle à cet effet et 147 versions numériques des cours ont été postés”, a informé Alkassoum Maïga

11/05/2020
00:00

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga a, dans un point de presse, présenté le plan de son département pour une reprise des cours dans les universités. C’était le 08 mai 2020 au Service d’information du gouvernement (SIG) à Ouagadougou.

 

Selon le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga, la reprise des activités académiques se fera de manière progressive avec les effectifs réduits à savoir les licences, les masters, les filières de spécialisation, dès le lundi 11 mai prochain en respectant les mesures barrières. Ces effectifs concernent pour les licences pro, 30 à 50 étudiants, les masters, 20 à 25 étudiants. S’agissant des gros effectifs, il a indiqué que des polycops seront mis à disposition et certains cours seront postés en version numérique sur la plateforme virtuelle. A cet effet, 2 326 comptes ont été créés sur cette plateforme virtuelle et 147 versions numériques des cours ont été postées. A en croire le ministre, Il y aura aussi des échanges avec les enseignants en présentiel sur cette plateforme numérique. A propos de la session du baccalauréat, Alkassoum Maïga a confié que le calendrier de déroulement est en discussion, car dit-il, "cet examen doit se dérouler à la même date avec les autres pays de l'UEMOA”. Il a par ailleurs informé que entre lundi et mardi prochain, 15 000 à 20 000 masques ou cache-nez seront mis à la disposition des étudiants et devant chaque salle de classe et les amphis, des lave-mains et des gels hydro-alcooliques seront disponibles.


A ce point de presse, le ministre de l’Enseignement supérieur est revenu sur la mise en œuvre du programme "un étudiant, un ordinateur" qui sera financé par la Banque mondiale à hauteur de 2 milliards de FCFA. Il a laissé entendre que les étudiants intéressés pourront se manifester sur la plateforme campus Faso et choisir un prestataire parmi trois. L'Etat supporte 60% du coût et l'étudiant 40%. Ainsi, pour s'acquitter de ses 40%, l'étudiant peut souscrire un prêt auprès du FONER ou d'une banque. Pour les étudiants boursiers, ils pourront s'acquitter avec leur bourse. Le ministre a également rapporté que "ce sont au total 25000 ordinateurs qui seront offerts aux étudiants entre 2020 et 2021, et les temps de livraison sont compris entre un et trois mois. Pour ce qui est du service après-vente, des équipes de maintenance seront installées dans les universités pour tout besoin.”

Aïcha TRAORE



25
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:31:39