Reprise des activités pédagogiques à l’arrondissement 4 : Le comité de jumelage offre des masques à deux établissements

11/05/2020
00:00

Le maire de l’arrondissement 4 de Bobo-Dioulasso, Bakoné Millogo a reçu le comité de jumelage de son arrondissement le 9 mai 2020. Des masques destinés à deux établissements scolaires lui ont été remis à cet effet par le comité.

 

Le lycée de Yêguêresso et le Collège d’enseignement général (CEG) de Kotédougou sont les deux établissements scolaires bénéficiaires des masques offerts par le comité de jumelage. Pour Oumar Traoré, président du comité, le geste de sa structure est d’apporter sa contribution afin d’assurer la protection des élèves. Car dit-il, «À l’image du Colibri (un oiseau), conscient que les gouttes d’eau de son bec ne peuvent pas éteindre l’incendie survenu dans la forêt, continue tout de même d’apporter sa part d’eau. Le geste du comité est comparable à cette anecdote du Colibri…», a conclu le président du comité. Cette anecdote, le président du comité de jumelage dit l’avoir contée, pour dire que toutes les contributions (petites et grandes) sont nécessaires pour barrer la route au Covid-19.

Le maire Bakoné Millogo qui a officiellement remis les masques aux deux responsables des écoles bénéficiaires, a félicité le comité de jumelage pour son geste. Car dit-il, les Associations des parents d’élèves (APE) et le conseil d’arrondissement seuls ne peuvent pas assurer la protection des élèves. Aussi, souhaite-t-il une implication de tous, pour faire face à la situation. Profitant de l’occasion, le maire décrit la situation financière, due à la maladie à Coronavirus. Toute chose qui a conduit à la suppression de certains investissements à faire. Moumouni Ouattara,proviseur du lycée de Yêguêresso et porte-parole des bénéficiaires a remercié le donateur avec l’assurance que les masques seront utilisés à bon escient.

Souro DAO



24
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Prix du kilo de coton, ça ne pèse pas lourd

Les producteurs de coton du Burkina cèderont leur production à 240 F CFA le kilogramme. Contre 265 F CFA/kg la campagne 2019-2020 et 250 en 2018-2019.

01/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





08:13:00