CMA de Dô : Le château d’eau est maintenant fonctionnel

13/05/2020
00:00

Dans une lettre adressée au gouverneur de la région des Hauts-Bassins en date du 17 avril 2020 et dont copie parue dans votre journal, le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) de Dô s’indignait des conditions de travail et particulièrement le manque criard d’eau courante. Nous y avons fait un tour. Constat!

 

Le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) du district sanitaire de Dô a enfin l’eau. En rappel, le forage au sein de cette formation sanitaire réalisé par le concours du Conseil régional des Hauts-Bassins en date du 18 juin 2019 était en panne. Le problème d’eau se posait donc avec acuité et ce depuis plus de six mois. Ne pouvant rester indifférent, le 10 avril 2020, la sous-section du Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) de Dô interpelle l’autorité sanitaire sur le manque de cette denrée, source de vie. Le 17 avril de la même année, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins est informé d’un arrêt de travail de soixante-douze heures soit du mercredi 22 avril à 07 heures au samedi 25 avril à 07 heures. En réponse à leurs préoccupations, on peut dire que les choses sont allées vite, car l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) se mobilise et change le compteur en 30 mm3 et le tuyau d’arrivée qui était de 40mm en 110mm. Aussi, le Conseil régional se décide-t-il à raccorder le forage au château d’eau. Le vendredi 8 mai 2020, on assiste aux travaux de finition. La sous-section SYNTSHA de Dô, à travers son Secrétaire général, Pagatin Naba, félicite l’ensemble des travailleurs du CMA de Dô pour leur mobilisation lors de l’arrêt de travail pour exiger l’eau au robinet dans le contexte de la maladie à coronavirus avec le lavage des mains qui est le premier geste de protection individuelle. Aussi, ses pensées vont-elles à l’ensemble des anonymes, la presse dans son ensemble qui les ont accompagnés pour la quête de meilleures conditions de travail au CMA de Dô. Dans cette même lutte, le SG prévient que le prochain combat au CMA de Dô sera la question du matériel médico-technique, la restauration des malades et des agents dans le cadre de la continuité des soins.

Kofila TRAORE



21
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





08:28:55