Réouverture des classes : La Chine offre 5000 masques au Burkina

13/05/2020
00:00

Dans la perspective de la réouverture des classes, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a remis un lot de 5000 masques au Secrétaire général, du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Kalifa Traoré. C’était au sein de la représentation diplomatique à Ouagadougou.

 

Pour accompagner le ministère de l’Education nationale dans la lutte contre la maladie à coronavirus, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a offert un lot de 5000 masques. Ce lot de matériel a été réceptionné par Pr Kalifa Traoré, Secrétaire général du ministère burkinabè de l’éducation. Il a été possible grâce à l’entreprise chinoise basée au Burkina Faso, Huawei Technology. Pour le diplomate chinois, Li Jian, ce don entre dans le cadre de la contribution de son pays au déploiement des acteurs de mise en œuvre du plan de riposte au covid-19. Il recommande toutefois de la prudence, car même si la courbe de progression à tendance à se stabiliser, le pic de l’épidémie au Burkina est difficile à cerner. Il a par ailleurs renouvelé la disponibilité de son pays à approfondir la coopération bilatérale entre nos deux pays par différents efforts. Au nom du gouvernement, le Secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Pr Kalifa Traoré a traduit la reconnaissance du pays au partenaire chinois. Et a ensuite, relevé la préoccupation première du monde éducatif qu’est la réouverture des classes, mais dans des conditions sanitaires requises pour la protection des acteurs. « D’où la réception de ces masques va contribuer à l’effectivité des mesures prises dans ce sens », a-t-il conclu.

Jules TIEDREBEOGO



19
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Lutte contre le terrorisme, on a touché là où il fait mal ?

Les attaques terroristes sont devenues récurrentes sur le sol burkinabè. En seulement 24 heures, le pays a enregistré deux attaques. La première a cibl...

02/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:11:41