Réouverture du temple du Pasteur Karambiri : «C’est en toute confiance que nous reprenons nos activités à l’Eglise», dixit le Pasteur Mamadou Karambiri

19/05/2020
00:00

Tout en respectant les différentes mesures de prévention au coronavirus, l’Eglise Des Nations/Tabernacle Bethel Israël du Pr Mamadou Karambiri a fait sa rentrée, le 17 mai 2020 à son siège à Ouagadougou.

 

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, il faut rappeler que cet homme spirituel avait été testé positif à la maladie. C’est ce qui a occasionné la fermeture du Temple spirituel le 11 mars 2020. Après avoir retrouvé la santé avec son épouse Hortense Karambiri, ils ont alors décidé de rouvrir leur lieu de culte. Mais tout en s’alignant toujours sur la décision de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME). Dans cette même lancée, le constat du respect des mesures-barrières saute immédiatement à l’œil. Dans l’enceinte de l’Eglise, le comité d’accueil veille au port obligatoire du masque, à la désinfection des mains et au respect des un mètre de distance entre les fidèles. 


Le Pasteur Karambiri réitère ses propos que «Chacun y mette du sien, car c’est avec la conjugaison des efforts qu’on viendra à bout de cette maladie à Covid-19». Toutefois, il a précisé que la reprise concerne uniquement les cultes, en attendant un ou deux mois avec l’espérance d’éradiquer cette pandémie avant de procéder aux autres ouvertures. Le Pasteur appelle à la vigilance et non à la stigmatisation à cause de la maladie. «Cette vilaine maladie a amené des stigmatisations dans certains pays et le Burkina Faso ne fait pas l’exception. Une maladie ne s’achète pas et personne dans le cas d’une épidémie ne peut et ne doit indexer une personne ou un groupe de transmission de la maladie dans une Nation», a souligné Mamadou Philippe Karambiri. Avant de conclure cette réouverture de son église, il a invité le peuple burkinabè à être vigilant, à ne pas baisser la garde et à continuer de respecter les mesures barrières car le Covid-19 est une réalité dans notre pays.

Chrystelle MANKOUDOUGOU (Stagiaire)



7
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Lutte contre le terrorisme, il faut éviter de jouer le jeu des terroristes

Quand les Forces de défense et de sécurité neutralisent des terroristes et en sont fières, les Burkinabé le sont également. C'est à l'unanimité qu'ils ...

22/05/2020

Christophe Dabiré a dit vrai devant les députés

«L'année 2019 a été incontestablement difficile pour tous les Burkinabè et cette réalité, personne dans cet hémicycle ne la découvre. Avec courage, not...

20/05/2020

Contrôle du port du masque, quand les populations en rient…

Contrôle policier du port du masque, en rire ou en pleurer? En tout cas, ça faisait sourire certains usagers de la route hier lundi 18 mai 2020. Des po...

19/05/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:35:35