Mélégué Traoré en tournée politique dans sa Léraba natale : «Je suis en train de cibler les vieux dans les villages. Une fois à Ouagadougou cela va nous aider pour la campagne»

11/06/2020
00:00

Dakoro, dans la province de la Léraba a été la première étape du bulldozer Mélégué Traoré le samedi 6 juin 2020 dans la matinée. Le président du Haut-conseil du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l'ex parti au pouvoir, a rencontré les vieux, les personnes ressources de Dakoro chez le chef de village Yaya Ouattara. Tour à tour les différents chefs venus des quatre coins de la commune de Dakoro ont pris la parole pour témoigner leur satisfaction et leur attachement au CDP. «Mélégué Traoré connait notre valeur. Quand la campagne va commencer, on va lui demander de revenir, car il a beaucoup fait pour nous ici», foi du chef de Djérisso.


Pour le patron du village de Dakoro, Yaya Ouattara : «on prie Dieu pour que le CDP revienne au pouvoir, car on a été oublié par le pouvoir actuel. Si Mélégué Traoré revient à la charge on sera sauvé. Dans les jours à venir je vais réunir les jeunes pour échanger avec eux. Si Mélégué Traoré est toujours au CDP, personne d'entre nous ne quittera le CDP. Il a beaucoup fait en matière d'infrastructures scolaires, sanitaires, routières etc... C'est pourquoi nous, nous ne voulons pas quitter le CDP. Personne n'a pu faire jusqu'à présent ce que Mélégué Traoré a fait».

Quand au visiteur du jour, Mélégué Traoré, pour lui, on assiste à une floraison des partis politiques, mais il faut que les gens sachent que la vérité est unique. Ceux qui veulent revenir au CDP peuvent revenir… «Pratiquement depuis 2005, je n'avais plus battu de campagne électorale. Mais, j'ai décidé de redescendre sur le terrain pour réactiver tous les réseaux que j'avais dans ma région, surtout repartir sur le terrain et faire l'état des lieux. Puisque c'est moi qu'ils ont suivi depuis 1990. Dès lors qu'ils m'ont vu, cela les encouragent à rester toujours au CDP pour la prochaine campagne. C'est vrai il faut faire connaître notre président Eddie Komboïgo. C'est vrai tous les partis ne sont pas équivalents, tous les partis n'ont pas fait ce que le CDP a fait ici. Dans cette zone les CSPS, les écoles et lycées sont mon œuvre. Mais la politique, ce n'est pas de regarder ce qu'on a fait avant. Ils sont convaincus que le Burkina n'est plus ce qu'il était, les partis n'ont pas la même légitimité ni le même enracinement. Ici incontestablement, c'est un enracinement qui est dû à moi-même, puisqu’à l'époque quand je commençais la campagne, c'est l'un des tous premiers villages (Dakoro) que je suis venu commencer. Les grandes familles du pays sénoufo sont tous reliées les unes aux autres historiquement. Donc ça fait qu'on a un système matrilinéaire, il très facile pour moi de parler ici. La politique, ce n'est pas de la guerre. On doit se respecter mutuellement. Il convient que la politique redonne espoir aux paysans. Par principe, je ne méprise jamais quelqu'un. Je n'ai pas d'ambition particulière, mon ambition c'est de faire revivre le CDP et le faire gagner», a expliqué Mélégué Traoré.

Besseri Ouattara/Dakoro

29
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Reporter les législatives, les arguments volent bas

Comme s'ils n'entendaient pas les cris des Burkinabè, des députés demandent le report des élections législatives pour les coupler en novembre 2021 avec l...

10/07/2020

Report des législatives en 2021 : politiquement critiquable, légalement fondé

'C'est une forfaiture' ! Le député Moussa Zerbo de l'UPC qui n'a pas pris part au huis clos sur le rapport de la mission parlementaire portant report d...

09/07/2020

Lotissement à Bama, Monsieur le ministre prenez vos responsabilités !

A Bama, localité située à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, les marches et les contre-marches se succèdent les unes pour le lotissement, l...

08/07/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:00:15