Accès à l’eau potable dans les Hauts-Bassins : Doumato 1 et 3 autres villages se frottent les mains

16/06/2020
00:00

Samedi 13 juin 2020, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo était à Dougoumato 1 pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux de construction de l’Adduction d’eau potable multi-villages (AEP-MV). Derrière étape d’une tournée de 72 heures dans les régions des Cascades et des Hauts-Bassins.


 

Doumato 1, Dougoumato 2, Djiuè, Kongokékan dans la commune de Koumbia, province du Tuy. Ce sont les populations de ces 4 villages qui vont bénéficier de l’Adduction d’eau potable multi-villages (AEP-MV) de Dougoumato 1. Soit une population cumulée estimée à 14000 âmes en 2020 et 20000 à l’horizon 2040. La réalisation de ces travaux doit permettre de couvrir à 100% les besoins en eau potable de ces populations à partir de 15 bornes fontaines et des branchements privés. Selon Seydou Sana, coordonnateur du projet, «pour les branchements privés, nous avons pu réaliser 25. Mais, cela est dû au fait que nos ressources sont limitées, sinon la demande dépasse déjà les 200. Après la mise en service, la commune prendra les dispositions pour voir comment augmenter le nombre de branchements privés». Il faut dire que le projet compte aussi 2 abreuvoirs pour le bétail. Le réseau de distribution, outre les équipements ci-dessus mentionnés, comprend un forage de 90 m de profondeur avec une pompe de 20 m3/heure, d’un château d’eau de 80 m3, des conduites de 13482 mètres linéaires.

Le ministre de l’Eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo dit être satisfait de l’avancée des travaux. «Ce matin, ici à Dougoumato, nous avons regardé les investissements qui ont été faits. Nous en sommes satisfaits. Comme vous pouvez le constater, pour les grands travaux comme le génie civil, les gros œuvres sont terminés. Le forage, le local technique est terminé avec ses annexes, les bornes-fontaines sont prêtes, de même que l’abreuvoir. Les branchements de la SONABEL sont aussi faits. On n’attend que les équipements. Nous avons fait cette sortie en début de saison des pluies pour nous assurer que les travaux sont à un niveau tel que les pluies ne vont pas les détériorer. De ce point de vue, nous sommes rassurés», s’est réjoui le ministre Niouaga Ambroise Ouédraogo. S’agissant des équipements dont la livraison n’a pas pu se faire dans les délais, à cause du Coronavirus, «on nous a assurés que la livraison pourrait être faite d’ici fin juillet à partir de Lomé», rassure Seydou Sana, le coordonateur du projet.


Pour le maire de Koumbia, Bémi Boni, «c’est un sentiment de joie qui m’anime ce matin. Pour le choix du site, j’y ai participé parce le coordonnateur du projet, en son temps nous a impliqués, c’est-à-dire les autorités communales. Aujourd’hui, je vois que les infrastructures sont sorties du sol. N’eut été la pandémie de la Covid-19, avec la venue du ministre on aurait pu voir l’eau jaillir. Mais, on a rassuré que ce n’est qu’une question d’un mois ou deux tout au plus, les populations auront le bonheur. Parce que le problème d’eau dans ces localités n’est pas quelque chose d’aisée. Donc, nous sommes satisfaits de tout ce que nous avons vu».


Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet plus vaste, le projet BID-UEMOA d’hydraulique et d’assainissement en milieu rural qui s’exécute dans les huit pays de l’UEMOA (PHA/BID-UEMOA). Selon Seydou Sana, le Coordonnateur du projet PHA/BID-UEMOA au Burkina Faso, «il est destiné à réaliser 120 forages positifs. A la date d’aujourd’hui on a toute est terminé. A réaliser 31 AEPS ou AEP-MV. 12 sont déjà en service et nous sommes dans l’attente de la mise en eau des autres».

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



24
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Reporter les législatives, les arguments volent bas

Comme s'ils n'entendaient pas les cris des Burkinabè, des députés demandent le report des élections législatives pour les coupler en novembre 2021 avec l...

10/07/2020

Report des législatives en 2021 : politiquement critiquable, légalement fondé

'C'est une forfaiture' ! Le député Moussa Zerbo de l'UPC qui n'a pas pris part au huis clos sur le rapport de la mission parlementaire portant report d...

09/07/2020

Lotissement à Bama, Monsieur le ministre prenez vos responsabilités !

A Bama, localité située à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, les marches et les contre-marches se succèdent les unes pour le lotissement, l...

08/07/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:51:09