Campagne cotonnière 2020-2021 : 10 000 tonnes attendus dans la zone de Koumbia

17/06/2020
00:00

Le 50ème forum de la Société burkinabè des Fibres et Textiles (SOFITEX) s’est tenu du 08 au 13 juin 2020, dans sa zone cotonnière. Ce forum s’est déroulé dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19 obligeant les organisateurs à respecter les mesures barrières lors des rencontres entre les agents de la SOFITEX et les cotonculteurs.

A chaque début de campagne cotonnière, la SOFITEX organise le forum. C’est un cadre de rencontres et d’échanges entre les structures financières, les techniciens de la SOFITEX et les cotonculteurs. C’est l’occasion pour les acteurs de revenir sur les difficultés de la campagne et de dégager les voies et moyens pour en sortir. C’est également l’occasion de se fixer des objectifs pour la campagne à venir. Un des faits remarquables au cours du forum à Kongolikan dans le département de Koumbia, c’est le climat qui a prévalu pendant les échanges. Les débats autrefois houleux et frôlant souvent la rupture entre les différents camps ont fait place à des échanges plus courtois et détendus malgré la baisse du prix de coton graine. La mission de la SOFITEX conduite par Jérôme Dabiré, Correspondant Coton (CC) de Koumbia, représentant le chef de région de Houndé, a transmis le message du directeur général (DG) de la SOFITEX aux producteurs. «Au nom des tous les acteurs de la filière cotonnière et de la nation toute entière, c’est le lieu d’adresser à tous et particulièrement aux producteurs de coton, un vibrant hommage pour le travail abattu et témoigner toute notre reconnaissance à la filière. J’adresse une mention spéciale aux braves producteurs qui, de par la résilience et leur adhésion au plan d’actions de relance durable de la production cotonnière permettent d’espérer des lendemains meilleurs pour la filière coton du Burkina-Faso», a déclaré M. Dabiré.


Satisfecit des producteurs

Les échanges ont porté notamment sur la pandémie du coronavirus, les résultats de campagne écoulée, les facteurs explicatifs de la performance de la campagne, l’amélioration du rendement aux champs, l’amélioration du ratio d’endettement, le retour des producteurs de coton de la région cotonnière de N’Dorola, la campagne de collecte du coton graine et les perspectives de la campagne 2020-2021. Les perspectives de la campagne 2020-2021 s’articule entre-autres sur les dispositions de la campagne, les prix de cession des intrants, le prix d’achat du coton graine, le plan d’action pour la campagne 2020-2021 et 2023-2024, les objectifs de production de la campagne 2020-2021, la stratégie de gestion de la campagne et les mesures de sécurisation des revenus. La gestion des impayés internes, le respect des règles d’octroi du crédit, l’implication des agents SOFITEX dans la distribution des intrants, l’amélioration de la productivité au niveau de la semence, des engrais et pesticides, sont des points qui ont été aussi débattus au cours du forum de Kongolikan. Les producteurs se disent satisfaits des échanges, et promettent de produire plus de 2 000 tonnes durant cette campagne. Au cours de la campagne cotonnière 2019-2020, le village de Kongolikan a produit 1.560 tonnes sur une superficie emblavée de 1 600 hectares. La production totale dans le département de Koumbia est de 9000 tonnes et les prévisions pour la campagne 2020-2021 sont estimées à 10.000 tonnes. Pour rappel, le prix du coton graine pour la campagne 2020- 2021 est de 240 F/kg le premier choix et 215 F/kg pour le deuxième choix.

Khepa TRAORE/HOUNDE



24
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Report des législatives en 2021 : politiquement critiquable, légalement fondé

'C'est une forfaiture' ! Le député Moussa Zerbo de l'UPC qui n'a pas pris part au huis clos sur le rapport de la mission parlementaire portant report d...

09/07/2020

Lotissement à Bama, Monsieur le ministre prenez vos responsabilités !

A Bama, localité située à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, les marches et les contre-marches se succèdent les unes pour le lotissement, l...

08/07/2020

Front social, les simples menaces d’Abdoulaye Mossé !

Le danger pour un pouvoir en place, c'est de descendre dans la rue avec les opposants politiques ou les organisations syndicales. Pour manifester ou co...

07/07/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





22:29:35