Démission à l’UNIR/PS –Bobo : Siaka Barro et ses camarades quittent le parti

22/06/2020
00:00

Siaka Barro, ancien coordonnateur régional pour les Hauts-Bassins de l’UNIR/PS et ses collaborateurs ont annoncé leur démission du parti de l’œuf. L’annonce a été faite au cours d’un point de presse le 20 juin 2020 à la maison des jeunes de Bobo-Dioulasso.


La maison des jeunes de Bobo-Dioulasso a refusé du monde venu assisté à la conférence de presse animé par Siaka Barro, désormais ex-coordonnateur de l’UNIR/PS pour les Hauts-Bassins. Entouré de ses collaborateurs, il n’est pas passé par quatre chemins au moment de sa déclaration pour expliquer la crise qui ébranle le parti de maitre Sankara à Bobo-Dioulasso. «L’UNIR/PS Bobo est en crise n’en plaise aux langues de bois. Et ce depuis longtemps. Mais elle s’est exacerbée depuis le congrès de 2017 lorsque le camarade Samadou Coulibaly ministre de la l’éducation nationale pendant la transition fut désigné coordonnateurs régional des Hauts-Bassins. Aussitôt, le ministre Nestor Batio Bassière a instrumentalisé le député Badiara un agent itinérant de santé qu’il manipule à son souhait qui a monté les militants par des SMS afin d’empêcher l’installation de Samadou Coulibaly qui entre temps a été tellement torpiller qu’il craignait pour sa vie. Il n’a eu d’autres choix que de démissionner». Les propos de monsieur Barro laissent voir qu’il ya une véritable crise de leadership au sein de l’UNIR/PS à Bobo. Au cours du point de presse, le démissionnaire est revenu sur les raisons qui ont motivé leurs départs du parti. Selon lui un parti qui se dit de Thomas Sakanra ne peut admettre de telles choses en son sein. A l’écouter,le ministre Baissière ne l’accorde aucune considération. Et sous le regard silencieux de maitre Sankara il vient faire des activités à Bobo sans associer le fédéral que lui- même a installé dans la région. « Depuis 15 ans que je suis dans l’UNIR/ PS je n’ai été victime que d’humiliations et de d’injustices et de malhonnêteté. La dernière en date est celle du 16 juin 2020 où maitre Sankara a décidé de me relever de mes fonctions de coordonnateur régional sans le moindre respect à mon égard. Naturellement cela ne peut pas durer tout le temps. Et c’est pour cela avec l’ensemble de mes collaborateurs nous avons décidé de rendre notre démission de ce parti qui cautionne l’injustice et par conséquent n’est plus un partie Sankariste», a-t-il affirmé.



20
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Reporter les législatives, les arguments volent bas

Comme s'ils n'entendaient pas les cris des Burkinabè, des députés demandent le report des élections législatives pour les coupler en novembre 2021 avec l...

10/07/2020

Report des législatives en 2021 : politiquement critiquable, légalement fondé

'C'est une forfaiture' ! Le député Moussa Zerbo de l'UPC qui n'a pas pris part au huis clos sur le rapport de la mission parlementaire portant report d...

09/07/2020

Lotissement à Bama, Monsieur le ministre prenez vos responsabilités !

A Bama, localité située à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, les marches et les contre-marches se succèdent les unes pour le lotissement, l...

08/07/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





23:57:34