Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Qu’apportent nos sportifs professionnels au développement de notre pays ?

20/06/2016
00:00

De plus en plus, la question du développement se pose à tous les niveaux. Et la participation de chaque composante de la société burkinabè est vivement souhaitée. Le Burkina Faso  ne peut se développer sans l’apport des Burkinabé de l’intérieur tout comme de l’extérieur a-t-on coutume de le dire. Certains ont préféré rester sur le territoire national pour apporter leurs contributions au développement et d’autres ont privilégié s’expatrier tout en apportant leurs contributions. De ceux-là, on peut compter les sportifs professionnels. Qu’apportent nos sportifs professionnels au développement de notre pays ? La question reste toujours posé.  Au Burkina Faso, on fait le constat que nos sportifs professionnels investissent plus dans l’immobilier seulement, à leur propre compte. Mais ils ne posent jusqu’à présent pas d’acte concret pour apporter leurs contributions au développement. Pas de grande concrétisation au plan national si l’on compare aux autres sportifs d’autres pays. Chez nous, nos sportifs professionnels, se spécialisent dans les grandes sorties, et autres galas pour une cause noble. Pour les Burkinabè, nos sportifs, lorsqu’ils gagnent un contrat à l’extérieur, la première des choses qu’ils font c’est de se payer une grosse voiture, et venir faire la java au pays.  Quand ils rentrent au pays pour leurs vacances, note un supporter, c’est dans les maquis, et les boîtes de nuit qu’on les rencontre.  Mais il faut le reconnaître, tout le monde n’est pas ainsi. Certains ont des projets qu’ils essaient malgré tout de mettre en œuvre. De ceux-là on peut citer le projet sportif de Jonathan Pitroipa et Wilfried Sanou, eux au moins ont décidé de donner la chance à d’autres de réussir dans leur domaine de passion qui est le football. Que dire du gala Yiki de Djakaridja Koné pour apporter des fonds à la lutte contre le paludisme. Pour le reste, sans citer de nom, c’est aller à l’extérieur pour organiser des activités associant des coéquipiers. A quoi sert tout cela pour notre pays ? Rien, quand nous savons d’où nous venons, il faut savoir là où nous allons. Sans se mentir, nos sportifs professionnels ne savent plus où partir. Pendant que dans les autres pays voisins, les sportifs s’investissent plus dans le social. Pour prendre un cas précis, le joueur ivoirien Didier Drogba s’est investi par ses propres finances pour la construction d’un hôpital. Oui, on dira que les sportifs burkinabè n’ont pas les mêmes moyens que Drogba, mais ils peuvent aussi s’associer pour la cause nationale. Il n’est pas encore tard, le Burkina Faso a besoin et aura toujours besoin de leurs contributions pour le développement, surtout en ce moment précis. Ils ont toujours le temps de prendre conscience qu’ils peuvent aider leur pays au lieu de se promener pour montrer leur virilité et leur popularité à l’extérieur. C’est ici sur le sol burkinabè que nous devons construire nos vies.

Firmin OUATTARA

Firminus36@gmail.com


550
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous recherchez des terroristes à travers une liste ?

A quoi répond cette liste de 247 "terroristes” recherchés par la Sécurité? Le ministère de la Sécurité a publié hier lundi 18 mars 2019 sur sa page fac...

19/03/2019

Ce témoignage « douteux » de Sy Chérif

"Nous démentons formellement la véracité de ces enregistrements. Pour le reste, nous laissons Chérif Sy à ses délires. Il est instable psychologiquemen...

18/03/2019

Ce témoignage « douteux » de Sy Chérif

"Nous démentons formellement la véracité de ces enregistrements. Pour le reste, nous laissons Chérif Sy à ses délires. Il est instable psychologiquemen...

18/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





19:34:57