Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Vision Express sur… : des galons maintenant pour le coach Malo

18/07/2016
00:00

Onze ans après son dernier sacre, le Rail club du Kadiogo vient renouer avec le titre cette année, cette fois-ci sous la houlette de Kamou Malo. Outre la performance du club, il  faut saluer le travail du maître du navire du RCK, à savoir  son entraîneur, le coach Malo. Un couronnement bien mérité qui, comme on aime à le dire a dominé le Fasofoot cette année. En quatre ans, le coach Kamou Malo a connu  beaucoup de compétitions avec différents clubs. D’abord en 2012 avec le RCK, il a remporté la coupe du Faso,  ce qui lui  permit de prendre part à la campagne africaine, notamment à la coupe de la confédération africaine de football. Lors de cette compétition, les protégés du coach Malo ont franchi le premier tour avant de chuter à son tour prochain contre l’ASEC d’Abidjan.  C’est une des meilleures campagnes pour le club. Puis ensuite, il a fait ses valises sur la sollicitation du club des électriciens du Burkina Faso, l’AS SONABEL. Avec ce club, il arrivera à décrocher une place encore en coupe de la Confédération africaine de football. Cette fois-ci, la campagne n’ira pas plus loin qu’au stade du tour préliminaire, éliminé par le club marocain d’El Jadida. Sans que beaucoup de gens ne comprennent, il a effectué un retour gagnant au RCK pour cette saison 2015-2016. Un come-back qui lui permet d’offrir au RCK  son deuxième titre après celui de 2005 et celui avant terme du championnat. Ce titre est le fruit du combat d’un entraîneur très fidèle à sa rigueur. Pour ce succès, un travail a été abattu au niveau du championnat national de Football. Rien que pour avoir rendu service au football national, Kamou Malo mérite cette fois-ci des galons. Pour  beaucoup, le casting de la fédération de football devrait le porter à la tête de l’équipe nationale locale. Oui, selon les observateurs avisés de notre football national, ce dernier maîtrise mieux le football national, les joueurs, et devrait réussir plus dans les habits d’entraîneur des Etalons locaux. En tout cas, le coach Malo fait son  chemin. D’autres galons lui permettront de relever encore d’autres défis, pourquoi pas, jouer  la phase de groupe de la ligue des champions d’Afrique. C’est pour le moment un rêve auquel tous les clubs du Burkina Faso aspirent.

Firmin OUATTARA

Firminus36@gmail.com


443
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ce qui attend le Premier ministre et son gouvernement

Paul Kaba Thiéba a démissionné. Avec lui son gouvernement tout entier. Roch Marc Christian Kaboré devra trouver un autre Premier ministre. A défaut de ...

21/01/2019

Quelle mouche a-t-elle pu piquer les Burkinabè?

On a l'impression que les Burkinabè ont viré dans l'incivisme violent. En s'attaquant, sans hésiter les uns aux autres. Malheureusement dans ce compor...

18/01/2019

Côte d’Ivoire, 3000 personnes tuées pour rien en 2010 !

Jusqu'à ce mardi 15 janvier 2019, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé étaient les principaux responsables des 3000 personnes tuées en Côte d'Ivoire dan...

17/01/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:08:29