Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Direction générale de la CAMEG: Dr Charlemagne Gnoula officiellement installé dans ses fonctions

19/04/2017
00:00

Ouagadougou a abrité le vendredi 14 avril 2017, la passation des charges et l’installation officielle du Dr Charlemagne Gnoula, nouvel administrateur général provisoire de la centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG). Remplaçant ainsi, Dr Jean Chrysostome Kadéba, directeur général sortant, il a été officiellement installé par le président du conseil d’administration, Lassadé Bangagné.   

 

Pour une sortie de crise à la centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG), un nouvel administrateur général provisoire a été désigné pour gérer pendant 6 mois la direction générale. Il a été nommé le 13 avril dernier et a pour mission essentielle de travailler à restaurer la cohésion au sein de la centrale, le toilettage des textes fondamentaux pour éviter d’éventuelle crise, et le choix selon les règles de l’art, d’un nouveau directeur général. Après la signature du protocole d’accord, et la désignation du nouvel administrateur général provisoire, le président du conseil administration (PCA) de la CAMEG, Lassadé Bangagné a procédé à la passation de service entre Dr Jean Chrysostome Kadéga, directeur général sortant  et Dr Charlemagne Gnoula  administrateur général provisoire entrant. La cérémonie a été marquée par un mot introductif par PCA, la signature des documents et la passation des charges et des interventions du des directeurs généraux sortant et entrant. Au terme de ses interventions, le PCA, Lassadé Bangagné a installé officiellement devant les représentants de la CAMEG, du ministère de la Santé et des partenaires technique et financiers, le Dr Charlemagne Gnoula dans ses nouvelles fonctions. Le président du conseil d’administration a félicité le directeur général sortant et reconnu ses mérites.  Il a tenu à relever les résultats exceptionnels réalisés par le directeur général sortant et son équipe au cours des deux dernières années et quatre mois passés. A l’administrateur général provisoire entrant, il a indiqué ses encouragements et ses vives félicitations. Il a ensuite souhaité plein succès dans ses nouvelles fonctions avec l’ensemble des travailleurs de la CAMEG. L’administrateur général provisoire entrant, Charlemagne Gnoula a remercié les plus hautes autorités pour la confiance placée en lui, en le nommant à ce poste. Il a ensuite félicité son prédécesseur pour le travail abattu à la tête de la CAMEG et à pris l’engagement de travailler à remplir sa mission et à aussi améliorer davantage les performances de la structure. Pour cela, il a demandé l’appui de tout le personnel pour la réussite de sa mission. Pour le Directeur général sortant, Dr Jean Chrysostome Kadéba cette cérémonie marque la fin d’un processus de sortie de crise qui a secoué la CAMEG, depuis mai 2016. Il est heureux car qu’après tant de rebondissements, de difficultés, de divisions et d’adversités, la CAMEG soit toujours et bien débout. Après avoir félicité les plus hautes autorités, le Directeur général sortant a félicité aussi le ministre de la Santé pour avoir pu trouver en un temps record un remède très efficace à cette virulente crise qu’a connue la CAMEG.

Jules TIENDREBEOGO

Encadré

Le Directeur général entrant, Dr Charlemagne Gnoula

«Je mesure toute la responsabilité et tout le poids de cette fonction, mais la CAMEG a connu une crise et il est temps qu’elle prenne son envol. Pour ce qui est de la relecture des statuts, il faudra que le processus soit inclusif, en privilégiant la concertation pour savoir ce que chaque entité entend voir évoluer dans cette association et revenir avec les différents acteurs pour mettre un contenu à cela et donner une forme juridique. Maintenant, il faudra que chacun joue pleinement son rôle »      

 

Le Directeur général sortant, Dr Jean Chrysostome Kadéba

« Je sollicitais le 30 décembre 2014, lors de ma prise de fonction, l’accompagnement et le soutien de tout le personnel sans exception, pour faire de notre mandat, une réussite totale pour tous et avec tous. Je vous demande aujourd’hui la même chose, mais cette fois-ci pour accompagner l’administrateur provisoire qui vient d’être installé. Votre mobilisation, détermination et solidarité permettront de maintenir les acquis, d’achever ce qui a été entrepris et faire de ce mandat, une rénovation complète de la CAMEG. J’invite le personnel à s’impliquer dans les prochains travaux de relecture des textes de la CAMEG sans passion, mais avec la ferme conviction de contribuer à sauvegarder la pérennisation de cet outil important de la politique sanitaire de notre pays ».


67
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Autant le dire... : C’est donc vrai que vous y êtes pour quelque chose ?

On ne sait vraiment pas ce que les groupes parlementaires Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et Burkindlim (tous de la majorité présidentielle) ...

21/10/2017

Autant le dire... : Les forumistes se réunissent, les terroristes attaquent et tuent

Les forums régionaux sur la sécurité se tiennent actuellement. Réunissant les forces vives dans les régions, ils doivent faire l'état des lieux en mati...

19/10/2017

Autant le dire... : Laisser Pascal Zaïda et on passe !

Pascal Zaïda fait monter la pression. Après que la mairie de Ouagadougou ait retiré son autorisation de manifester alors qu'elle la lui avait accordée ...

18/10/2017

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:18:27