Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Collectif pour un peuple uni (CPPU) : Halte à la traque des opérateurs économiques nationaux

18/05/2017
00:00

Le Collectif pour un peuple uni (CPPU) a organisé le mercredi 17 mai 2017 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse sur « la relance économique dans un contexte de traque aux opérateurs économiques nationaux ».

 

Face à la presse le CPPU a critiqué ce qu’il considère être  une traque des opérateurs économiques nationaux, au regard des récents évènements sur la fraude fiscale incriminant l’opérateur économique Inoussa Kanazoé. Selon le coordonnateur de la structure Abdallah Ouattara, « la trouvaille de nos gouvernants est la chasse aux bailleurs économiques nationaux ». Pour lui, il y a lieu de se demander pourquoi maintenant et pourquoi une catégorie précise de personnes. « Qui veut-on positionner au détriment de qui ? » s’exclame t-il. Pour le collectif, les charges retenues contre le PDG de Kaniss international sont insuffisantes et la justice pouvait lui permettre de vaquer à ses occupations pendant la procédure judiciaire. Les membres du collectif estimant qu’Inoussa Kanazoé est un « poids lourd de l’économie burkinabé », il devrait bénéficier de circonstances atténuantes.

Une justice sous emprise de la politique

La question de l’indépendance de la justice a resurgi dans les échanges. Pour Abdallah Ouattara, la justice ne doit pas se laisser entraîner dans les basses besognes des autorités politiques. Il affirme également que l’indépendance de la justice n’est pas une réalité au Burkina Faso. Pour lui, c’est le peuple qui doit faire la loi et non le politique. Il interpelle donc l’autorité à « se ressaisir » car dit-il, « on ne peut pas vouloir une forte économie en tractant ceux qui sont en mesure de faire l’économie à l’interne ».

Nicole A.B. OUEDRAOGO (Collaboratrice)


87
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Filière cotonnière, le gouvernement soutient sans chercher à savoir ?

Le gouvernement du Burkina Faso a décidé de soutenir la filière cotonnière, notamment dans la zone de la Société des fibres textiles du Burkina (SOFITE...

20/04/2018

C’est bien, quand le pouvoir et l’opposition se parlent

Le président Roch Marc Christian Kaboré rencontre l'opposition politique ce jeudi 19 avril 2018. Sur des questions d'intérêt national. Que ce soit à la...

19/04/2018

Les bonnes pratiques démocratiques d'Alassane Bala Sakandé

Le Président de l'Assemblée nationale s'est rendu hier mardi 17 avril chez le chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré. Ce qui est in...

18/04/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





11:45:45