Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Championnat national de cyclisme catégorie A : Cette fois-ci était la bonne pour Mathias Sorgho de l’AJCK

27/06/2017
00:00

Terminant au pied du titre la saison dernière lors du championnat national cycliste catégorie A, Mathias Sorgho, sociétaire de l’Association des jeunes commerçants de Koudougou (AJCK) a remis pour cette année. En effet, sous les regards des autorités dont le ministre des Sports et des Loisirs, Taïrou Bangré, grâce à un sprint gagnant, il remporte son premier titre de champion national cycliste du Burkina Faso.

Difficile à l’entame de ce championnat national de cyclisme de faire un pronostic sûr la victoire finale. Chaque club lorgnait avec beaucoup d’envie d’enfiler la tunique de champion national de cyclisme cette saison. Ils étaient 66 coureurs venant de 17 clubs à prendre part à ce championnat de cyclisme catégorie A du Burkina Faso. La Fédération burkinabè de cyclisme a retenu une distance de 161 km avec un circuit  aller-retour Ouaga-Kombissiri-Ouaga et un critérium de 10 tours sur l’avenue Charles De Gaule. Avec trois points chauds à 10 000 FCFA pour le vainqueur. En effet, si le premier point chaud à Koubri a été remporté par Mathias Sorgho de l’AJCK devant Bassirou Monean de l’AJCK, le second à Kombissiri a été gagné par Aziz Balboné de l’USFA  devant Abdoulaye Rouamba de l’AJCK et le dernier encore à Koubri a été l’affaire d’Abdoul Aziz Nikiéma de l’USFA qui devance Abdoulaye Rouamba de l’AJCK. Le peloton franchira pour la première fois la ligne d’arrivée sur l’avenue Charles De Gaule après 2 heures 56 mn 40 secondes sur une distance de 117,100 km parcourue avec une vitesse moyenne de 39,769 km/h. A 5 tours de la fin, la course s’intensifie et les schémas se dévoilent pour la victoire finale. Mahamadi Porgo de l’AS ONATEL se détache du groupe pour entamer un raid solitaire. Le reste du peloton à la pourchasse du fuyard après 139,600 km de course, fait enregistrer une vitesse moyenne de 40,825km/h. A deux tours de la fin, c’est une autre échappée qui se dessine avec le sociétaire de l’AS ONATEL, Mahamadi Porgo, Mathias Sorgho de l’AJCK, Salif Yerbanga de l’USFA, Benjamin Ouédraogo de l’AS SIFA de Bobo. Ils laissent à 10 secondes au dernier tour le peloton conduit par Seydou Bamogo de l’AJCK. Le sprint final est remporté par Mathias Sorgho de l’AJCK  devant Salfo Yerbanga de l’USFA. Notons que sur les 66 coureurs au départ, 32 ont abandonné et le peloton a mis 4 heures 07mn 30 secondes pour parcourir les 161,100 km avec une vitesse moyenne de 39,975 km/H.

 

Les réactions après la compétition : Ministre des sports et des loisirs, Taïrou Bangré

« On a vu un très beau championnat »

Malgré la pluie, ça a roulé très fort, à un rythme professionnel 39 km/h. Je pense qu’on a vu un très beau championnat où l’étudiant Mathias Sorgho a montré vraiment qu’il était le plus fort de la troupe. Nous sommes très heureux et je profite de l’occasion pour remercier la Fédération burkinabè de cyclisme.

 

Président de la Fédération burkinabè de cyclisme, Yasnemanegré Sawadogo

« En ma qualité de président, je suis comblé »

C’est une mission accomplie pour nous. Depuis plusieurs semaines, nous travaillons d’arrache-pied pour préparer ce championnat. Nous avons imploré les mânes du pays pour que tout se passe bien. Vous avez suivi certains championnats qui se sont terminés en queue de poisson. Moi en ma qualité de président, je suis comblé quand le championnat se termine en apothéose et que tout le monde se trouve en bonne santé.

Président AJCK, Ignace Amadé Béréwoudougou

« Je leur ai promis trois millions s’ils gagnent le championnat »

J’ai interné mes coureurs à Koudougou, ils sont venus par la suite faire trois jours à Ouaga. J’ai mis les moyens que je pouvais et Dieu merci nous avons eu les résultats escomptés. Nous avons donné comme consignes à nos coureurs avant la course, premièrement de la contrôler, et deuxièmement comment ils peuvent tout mettre en place pour remporter ce championnat. Donc je peux dire que les consignes ont été bien suivies. Et personnellement, je disais que cette course n’allait pas venir groupée, mais sur une échappée. Je leur ai bien dit en allant à Kombissiri il n’y aura pas de problème, mais au retour de tout faire pour contrôler la course. Dieu merci ils ont suivi les instructions et on a gagné. Je les leur promis trois millions s’ils gagnent le championnat.

 

Benjamin Ouédraogo, AS-SIFA Bobo

« Je n’ai pas vraiment eu la chance »

Je n’ai pas vraiment eu la chance. A la dernière minute, j’ai voulu tenter ma chance ça n’a pas marché. J’ai essayé, mais finalement j’ai eu la troisième place. Je suis très content. C’était vraiment possible pour moi de remporter le championnat. J’ai respecté les consignes de l’entraîneur et à la dernière minute, j’ai été seul dans l’échappée, je me suis sacrifié et à 100 mètres de l’arrivée, j’ai tenté, mais ça n’a pas marché.

 

Mathias Sorgho, champion national

« Le sprint final m’a donné la victoire »

J’ai abordé cette course vraiment avec beaucoup de stress parce que réellement, ce qui s’est passé l’année dernière m’a beaucoup découragé. Je me suis donné à fond cette année avec l’ensemble de mes coéquipiers et toute la famille de l’AJCK qui nous ont soutenus. Nous avons fait une préparation de 21 jours à Koudougou. Et voilà le résultat. C’est réellement la joie qui m’anime. Quand on a abordé le circuit, je me sentais toujours bien. Je savais que je pouvais jouer le gagnnt dans une échappée. Et avec l’aide de mes coéquipiers, j’ai pu me glisser dans l’échappée de quatre personnes. Et le sprint final m’a donné la victoire.

Arrivée finale

1er Mathias Sorgho de l’AJCK : 01 Coupe+ Médaille d’or+ 500 000 FCFA

2ème Salfo Yerbanga de l’USFA : médaille de d’argent + 250 000 FCFA

3ème Benjamin Ouédraogo de l’AS SIFA : médaille de bronze 150 000 FCFA

4ème Abdoul Aziz Nikiéma de l’USFA : 100 000 FCFA

5ème Salif Bikienga de l’AJCK : 75 000 FCFA

Firmin OUATTARA


185
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Monsieur le Président, prenez vos responsabilités !

Même si le Burkina Faso n'est pas en crise, la tenue d'une session extraordinaire du Conseil supérieur de la défense nationale n'est pas moins la preuv...

11/09/2018

Fermez vite ces établissements et ne négociez rien !!

649 établissements clandestins, du préscolaire au post-primaire découverts par le ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation sur toute ...

10/09/2018

Que font les partis politiques à deux ans de la présidentielle à Dédougou ?

Dans la cité de Bankuy, l'activité politique est presque' à l'arrêt. Les Dédoulais, jadis habitués aux tintamarres des partis et autres regroupements p...

07/09/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





07:46:56