Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Commune de Bobo : Raviver le partenariat avec l’AFD

09/08/2017
00:00

Le lundi 7 août 2017, Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo, ceux des arrondissements et les directeurs des différents services ont échangé avec Tanguy Denieul, président de l’Agence française de développement (AFD). Le président de l’AFD, est venu de Ouagadougou sur invitation de Bourahima Sanou, afin de raviver le partenariat entre la commune de Bobo-Dioulasso et sa structure.


Une rencontre d’échanges à l’arrondissement n°5, entre le président de l’AFD et les décideurs de la commune de Bobo-Dioulasso. D’entrée en jeu, le maire a salué la présence du visiteur et surtout le fait qu’il ait répondu à son invitation. Sur ce, il a décliné quelques préoccupations de développement de la commune. «Tout étant prioritaire», d’après le maire. Suite au bref aperçu du maire, une projection diaporama a été faite, pour présenter le plan de développement de la commune. La population, les difficultés (mobilisation des fonds, manque d’infrastructures routières, mobilité urbaine, espace de stationnement, insuffisance de gares routières…), sont entre autres, des points développés dans la présentation vidéo. Le maire, selon Amidou, l’agent qui a fait l’exposé, a placé son mandat sous la confiance entre les administrés et l’administration. C’est pourquoi, dès son arrivée, il a procédé à une réorganisation des services. L’objectif étant de pouvoir non seulement mobiliser le maximum de fonds, mais aussi de produire des résultats escomptés. Suite à cette projection, des directeurs des services de la mairie et ceux de services déconcentrés de l’Etat, ont posé des questions d’éclaircissement au visiteur. Le statut de l’AFD, son absence presque sur le terrain à Bobo-Dioulasso, alors qu’elle est présente à Ouagadougou à travers des projets…sont entre autres, des points qui ont intéressé des intervenants. Quant au statut de l’AFD, son président confirme qu’elle est une banque de développement. Par ailleurs, elle ne finance pas directement des projets communaux, sans passer par l’Etat. C’est pourquoi, l’hôte du maire a félicité l’exécutif communal pour le plan ambitieux pour le développement local. Pour sa part, il dit ne pas être à mesure de prendre un engagement quelconque. Mais, il a encouragé l’exécutif à avoir des projets solides, toute chose qui pourrait avoir son appui dans la mesure du possible. Le visiteur a également insisté sur la mobilisation des fonds, pour plus de manœuvre communale. Un aspect qui préoccupe l’exécutif, qui travaille d’arrache pieds, pour connaître le potentiel fiscal de la commune. Après les échanges, le président de l’AFD s’est rendu sur le terrain, pour constater de visu certaines réalités de la commune. Les deux parties ont salué cette initiative qui va ranimer le partenariat qui, selon plusieurs intervenants était dormant.

Souro DAO


53
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Donc François Compaoré refuse de venir répondre ?

A la question de savoir s'il accepte que la justice française l'extrade au Burkina Faso pour qu'il vienne répondre dans le cadre du dossier rouvert de ...

15/12/2017

Incendie de la mairie de Saponé, le comble de l’irresponsabilité

Si comme le dit le maire de la commune de Saponé, l'incendie de l'hôtel de ville est un acte prémédité et criminel, c'est tout simplement grave, irresp...

14/12/2017

Norbert Zongo, dix-neuf années après !

Malgré la soif légitime de justice, les manifestations, les grèves, les conférences de presse et les déclarations écrites ou orales, le dossier Norbert...

13/12/2017

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:32:59