Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Migration irrégulière : Le Réseau des Africains de l’Allemagne sensibilise à travers une campagne

30/08/2017
00:00

Le mardi 29 août dernier à Ouagadougou, le Réseau des Africains de l’Allemagne en collaboration avec le Conseil national des jeunes du Burkina Faso ont initié une conférence de presse marquant le lancement officiel de la campagne de lutte contre la migration irrégulière.

 

Lancée officiellement en 2016 dans une dizaine de pays africains (Pays d’origine des migrants), la campagne de lutte contre la migration irrégulière a été lancée au Burkina Faso à travers une conférence de presse. Initiée par le Réseau des Africains de l’Allemagne en collaboration avec le Conseil national des jeunes du Burkina Faso cette campagne de lutte contre la migration irrégulière prendra en compte les jeunes de tous les pays. Elle consiste à les sensibiliser dans les pays d’origine des migrants illégaux sur les risques qu’ils courent en traversant le désert ou la mer pour aller en Europe et recevoir des informations sur les conditions de vie en Europe qui n’est pas un paradis, à en croire Sylvie Nantcha, présidente du réseau. «La vie est très difficile en Europe, selon elle, surtout pour les migrants irréguliers qui n’ont accès ni à la formation ni au marché de travail», a-t-elle ajouté avant de s’attrister: «Nous sommes très touchés, la communauté des Africains vivants en Europe par les drames que nous vivons chaque jour de nos frères africains qui tentent de traverser la mer ou le désert pour rejoindre l’Europe. Nous sommes très touchés par nos frères qui se retrouvent dans des situations de détresse incroyable parce qu’on a refusé la demande d’asile au niveau de l’Europe». «C’est dans cette optique que nous avons initié cette campagne afin d’informer et de sensibiliser les jeunes sur ce fléau», a-t-elle conclu. Cette campagne va se mener à travers des projections de films, le renforcement de capacités des acteurs et des rencontres avec des membres du gouvernement pour savoir concrètement comment cette question est gérée au Burkina Faso. Pour Mahamoudou Ouédraogo, président du Conseil des jeunes du Burkina Faso cette campagne vient à point nommé. Saluant l’initiative, le Conseil compte apporter sa touche particulière dans la lutte contre la migration irrégulière.

Jules TIENDREBEOGO


80
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Bobo-Dioulasso à la recherche d’un leader politique charismatique

Si le leadership dans le domaine des affaires ou encore sur le plan économique est assuré avec Lassiné Diawara à la présidence de la délégation consula...

22/01/2018

Remaniement ministériel ; vers un gouvernement d'union nationale ?

L'idée trotte dans des esprits et non des moindres. S'il faut nécessairement faire un remaniement ministériel, quel type de gouvernement faut-il former...

19/01/2018

Crise dans l'éducation ; trouvez vite la solution !

Les élèves, dans plusieurs localités du pays, sont véritablement entrés dans la crise qui oppose le gouvernement aux enseignants représentés par la Coo...

18/01/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:31:47