Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Lutte contre le paludisme : La contribution de l’ADSC

04/09/2017
00:00

Lutte contre le paludisme: La contribution de l’ADSC

La saison hivernale est toujours marquée par un taux de paludisme élevé. L’Association de développement pour servir la communauté (ADSC) s’est engagée dans la lutte contre cette maladie à travers la distribution gratuite de moustiquaires imprégnées au profit de personnes démunies. Une campagne y relative a été menée à Markoye, dans le Sahel, le 14 Août 2017. Des centaines de bénéficiaires qui pourront désormais, passer des nuits paisibles.

Dans le domaine de la santé, la lutte contre le paludisme et la prise en charge des patients souffrant de la cataracte, constituent le cheval de bataille de l’Association de développement pour servir la communauté (ADSC). Une Association créée en 2012 et œuvrant pour le bien-être des populations vulnérables grâce à des activités multiples au plan social. L’éducation, l’hydraulique ne sont pas en reste puisque des dizaines de réalisations ont été faites aussi bien au Burkina que dans d’autres pays notamment au Mali et au Niger. Des personnes identifiées de part et d’autre mènent aujourd’hui des activités génératrices de revenu (AGR) grâce à des appuis divers aux plans financier et matériel. Entre autres choses des machines à coudre, des réfrigérateurs ont été ainsi remis gracieusement à des personnes démunies.

Le siège de l’Association basée à Ouagadougou, ne désemplit pas, avec des visiteurs venues solliciter des aides multiples. La localité de Markoye, dans le Sahel, a vu le 14 Août 2017, la distribution gratuite de moustiquaires imprégnées à plus de six cent (600) personnes, en partenariat avec la coordination nationale des réfugiés. En outre plus de cent (100) patients souffrant de la cataracte ont été pris en charge grâce à des opérations médicales. Les réfugiés Maliens ont pour leur part reçu des centaines de bâches.

Il ne s’agit que d’une première phase actions comme l’a indiqué le premier responsable de l’ADSC, Almoubareck Ag Mohamed Almoustapha. Bien d’autres œuvres sociales aux plans de la santé, de l’éducation ou de l’approvisionnement en eau potable sont annoncées du côté de l’ADSC. En attendant, la ville de Fada et d’autres localités ont déjà bénéficié de forages, tout comme des dizaines de machines à coudre ont été distribuées çà et là. Dans un secteur de notre capitale un forage est en cours de réalisation et son inoccupation ne saurait tarder, promet-on.

En partenariat avec les services de santé, des médicaments ont été remis à titre gracieux, à des malades. Des enfants ont reçu des vélos ainsi que du lait a été distribué à des nouveau-nés au grand bonheur de parents quelque fois désemparés.

Philippe BAMA (Collaborateur)

303
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:49:46