Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Balayeuses des voies : Nous leur devons la propreté de la cité

12/09/2017
00:00

Les balayeuses assurent la propreté des voies publiques malgré de nombreux risques. Une activité disent-elles, qui nourrit son homme.

 

Les balayeuses, telle est l’appellation qu’on attribue aux femmes de la brigade verte qui nettoient quotidiennement les rues. Elles sortent aux environs de quatre heures du matin. Courbées, balaies à la main, habillées en blouses vertes offertes par la mairie, ces vaillantes femmes assurent la propriété des voies publiques. Elles sont programmées par groupe et changent régulièrement de secteurs pour mener leur activité de salubrité publique. Selon leurs dires, comme toute activité, les difficultés ne manquent pas. Se lever très tôt, alors qu’il fait encore nuit, est la première difficulté. Ensuite, la nature même de l’activité expose ces femmes à la poussière. Sans oublier les risques d’accident, surtout qu’elles sortent à une heure où les usagers de la route circulent sans respecter le code de la route. «Nous sommes exposées à des risques d’agression surtout par des fous qui se promènent partout», dit l’une d’entre elles. «Trouver une décharge pour jeter les ordures est l’un de nos majeurs problèmes», regrette une autre. Certes, cette activité leur procure des revenus qui leur permettent de s’occuper de leurs familles, mais elle demeure pénible. Malheureusement, certaines personnes n’ont pas de considération pour l’activité. Après ce dur labeur des balayeuses, certains se permettent de jeter des ordures sur ces voix. Assainir les voies publiques est avantageux pour tous. De ce fait, ces femmes méritent les encouragements et le respect de tous.

Aminata BAGAYA /Stagiaire


22
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Il l’a promis, il le réalise ; seulement...

En conseil des ministres en septembre dernier, le gouvernement avait décidé de réhabiliter la voirie urbaine de Bobo-Dioulasso. Plusieurs rues d'envir...

15/11/2017

Autant le dire... : Tahirou Barry n’en fait-il pas trop ?

Pourquoi alors Tahirou Barry a-t-il ainsi décidé de «descendre» par tous les moyens le régime de Roch Marc Christian Kaboré alors que, tout récemment, ...

14/11/2017

Sale temps pour des maires de communes ?

Les populations ont tout simplement fermé la mairie de Moussoudougou dans la province de la Comoé et remis les clés à la gendarmerie, a rapporté notre ...

08/11/2017

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





16:40:38