Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Fermeture du grand marché à 18 h : Les commerçants devront respecter ce règlement

10/10/2017
00:00

A travers un contrôle approfondi accompagné d’une sensibilisation, les membres de la Structure de gestion du marché notamment les délégués de commerçants, se sont donnés pour objectif de faire respecter les horaires de fermeture. Le grand marché doit être fermé au plus tard 18 heures. Cette initiative vise la bonne sécurité non seulement du marché, mais aussi des commerçants.

Le constat est clair. Les commerçants libèrent tardivement le grand marché. Ce qui laisse place à de nombreuses rapines. De plus, le Burkina Faso est un pays dans lequel les attaques terroristes sont devenues fréquentes. Pour plus de sécurité et dissiper les inquiétudes, la Structure de gestion des marchés (SGM) avec l’appui des délégués de commerçants, a décidé de procéder à un contrôle approfondi et une sensibilisation des commerçants. Ces actions visent à faire respecter les horaires de fermeture du grand marché. Malheureusement, nombreux sont les commerçants qui ne comprennent pas l’objectif de cette initiative. Selon Moussa Berthé, commerçant au grand marché : «Je ne connais pas l’objectif des actions entreprises par les responsables du marché, mais j’ai entendu que ces opérations visent à sécuriser le marché. Nous sommes parfaitement d’accord avec eux, mais nous suggérons qu’ils nous accordent jusqu’à 18h 30mn pour fermer le grand marché. Parce que certains clients, faute de temps, entrent tardivement dans le marché pour faire leurs achats. Et pour faire rentrer, certaines marchandises dans les magasins, prend beaucoup de temps».

Une telle initiative est à encourager, mais il serait mieux d’élargir la sensibilisation aux clients. Il faut que ces derniers comprennent et respectent aussi ce règlement, afin qu’ils prennent des précautions en vu de faire leurs achats dans les délais prescrits. Une solution pour minimiser les inquiétudes des commerçants.

Aminata BAGAYA/Stagiaire

16
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Donc François Compaoré refuse de venir répondre ?

A la question de savoir s'il accepte que la justice française l'extrade au Burkina Faso pour qu'il vienne répondre dans le cadre du dossier rouvert de ...

15/12/2017

Incendie de la mairie de Saponé, le comble de l’irresponsabilité

Si comme le dit le maire de la commune de Saponé, l'incendie de l'hôtel de ville est un acte prémédité et criminel, c'est tout simplement grave, irresp...

14/12/2017

Norbert Zongo, dix-neuf années après !

Malgré la soif légitime de justice, les manifestations, les grèves, les conférences de presse et les déclarations écrites ou orales, le dossier Norbert...

13/12/2017

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:33:05