Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Association des municipalités du Burkina section des Hauts-Bassins : Une assemblée générale pour faire le point du fonctionnement

10/10/2017
00:00

Les maires de la région des Hauts-Bassins sont en assemblée générale ordinaire depuis hier lundi 9 octobre 2017. Pour faire le bilan de l’année écoulée et envisager d’autres activités pour satisfaire aux nombreuses sollicitations des populations.

Evaluation des performances des collectivités territoriales, c’est sous ce signe que se tient cette Assemblée générale de deux jours (9 et 10 octobre). Aussi, dans son discours d’ouverture, Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement 4 de Bobo et président régional de l’AMBF a interpellé ses pairs sur le devoir de rendre compte de leurs actions aux populations; de planifier dans les meilleurs délais l’organisation de communications afin de promouvoir le dialogue citoyen; de faire remonter toutes les informations jugées utiles, importantes et capitales auprès du secrétaire permanent afin que ce dernier puisse mettre en marche la promotion des bonnes pratiques en matière de gouvernance locale, de la démocratie et de la participation citoyenne au processus de développement local.

Comme s’il faisait le bilan des récentes assises nationales sur la coopération décentralisée, Bakoné Millogo, estime qu’ils sont très nombreux les maires dont les attentes ont été loin d’être comblées quand bien même l’Association des municipalités du Burkina était au cœur des débats. Comme exemple, le président régional de l’AMBF estime que si on devait faire un bilan de ces assises, il reste convaincu que le bilan ne sera pas le même dans toutes les communes.

Est-ce la bonne formule pour se faire des partenaires? Est-ce le bon moment choisi pour cela? Quelles étaient les vraies intentions des organisateurs si dans la salle en aucun moment il n’est fait mention pour inviter les partenaires à respecter le programme soumis aux maires pour les rencontres B to B, un espace qui affichait plus de comédie que d’actes sérieux? Devrons-nous nous tourner vers nous-mêmes dans la recherche des solutions à nos problèmes? Peut-il y avoir de nouveaux partenariats sans passer par les anciens? Sont autant de questions que Bakoné a posées.

Le programme de travail qui s’étale sur deux jours prévoit la présentation du rapport moral et technique et celui financier et l’état des cotisations. Il est prévu également la présentation du projet de mise en place d’un programme d’auto-évaluation des performances des collectivités territoriales dans la région et un manuel de procédure des polices environnementales. Il y aura également des communications

Seri Aymard BOGNINI

113
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous dites de transcender les divergences politiques !

Prononçant son discours d'ouverture de la première session extraordinaire de l'année 2018 de l'Assemblée nationale ce lundi 16 juillet, le président Al...

18/07/2018

Tant qu’on parlera de commande publique...

Les Burkinabè, depuis longtemps (et c'est malheureux) ont tendance à croire que lorsqu'on parle de biens publics, ça n'appartient à personne. Autrement...

17/07/2018

Paul Biya n’a pas pitié de son pays, le Cameroun

Il a quatre-vingt-cinq ans. Au bord de la tombe. Il en a passés 36 au pouvoir. Soit 6 mandats sans discontinu. C'est lui, ce vieux croulant sous le poi...

16/07/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





05:55:43