Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Simples détails : Les Togolais devraient battre Faure aux élections

23/10/2017
00:00

On peut bien comprendre que les Togolais n’en veulent plus de Faure Eyadema et de son régime. C’est leur droit et c’est bien ce qu’ils expriment depuis quelques mois. A travers des manifestations qui, malheureusement, font des morts à chaque fois. Pendant ce temps, les autorités au pouvoir se hâtent pour la mise en place des commissions chargées de l’organisation des élections locales. Elections pour lesquelles l’opposition doit s’organiser pour battre le pouvoir et préparer ainsi les élections législatives de 2018 et la présidentielle de 2020. Car, l’exemple du Burkina que les Togolais veulent importer chez eux n’est pas forcément le meilleur. Les Burkinabè ont fait partir Blaise Compaoré du pouvoir par la force. Depuis, le pays cherche ses marques, même après des élections générales plus ou moins bien réussies.

 

En attendant le G5 Sahel, les terroristes font la fête

Que ce soit au Nord du Burkina Faso, au Niger ou au Mali, les terroristes ou djihadistes (c’est selon) ne démordent pas. Au contraire, en attendant que le G Sahel, cette force multinationale se mette en place et soit véritablement opérationnelle, ils poursuivent leurs actions. La dernière en date est cette attaque qui a fait 13 gendarmes tués au Niger. Au Burkina Faso, c’est une école qui a été incendiée. Si au Niger c’est aux forces de défense et de sécurité qu’ils veulent perdre le moral, au Burkina Faso c’est le monde l’éducation (enseignants, élevés et parents d élevés) qui est visé au moment même où la rentrée des classes vient d’avoir lieu. La période choisie est aussi celle retenue par le ministère de la sécurité pour tenir le forum national sur la sécurité. Ce n’est donc pas une simple coïncidence mais bien une vilaine manière sans doute pour saper le moral des participants au forum national sur la sécurité.

 

La rentrée des classes sportives avec plus d’ambitions

C’est bien parti pour la nouvelle saison sportive 2017-2018 au Burkina Faso. Et c’est le sport roi, le football qui ouvre officiellement les hostilités de cette nouvelle saison. Les joueurs ont bien chaussé les crampons, les dirigeants ont fait les dernières réglages, les supporters ont repris leur habitude aller au stade. Tout cela dans une harmonie parfaite avec les mêmes questionnements habituels, qui sera sacré champion cette saison? La scène est bien prête, les spectacles ont bien commencé en football, les autres disciplines prendront le train en marche avec en affiche pour ce mois d’octobre le début du Tour international cycliste du Faso. Les vacances sportives ont permis aux équipes de se renforcer, à travers le mercato. Dans ce registre, beaucoup d’équipes ont vu leurs joueurs allés ailleurs. Et il est de coutume, Bobo-Dioulasso a perdu beaucoup de joueurs en direction de la capitale. Dans cet exercice, c’est le RCB qui a été bien vidé de ces meilleurs cadres à l’image de Ousséni Beao, actuellement sociétaire de l’Etoile filante de Ouagadougou. Cette rentrée des classes sportives est le lieu de rappeler les consignes de fair-play, de respect et d’esprit d’équipe. En ce qui concerne le fair-play, il est valable pour tous les acteurs, joueurs, supporters, arbitres, et dirigeants. L’esprit d’équipe, car c’est dans la cohésion qu’on construit de grandes victoires. Les joueurs doivent donner le meilleur d’eux-mêmes car il y a plusieurs raisons. Le football burkinabè est en nette progression, et c’est le lieu pour l’ensemble des acteurs de le tirer au sommet. Il en est de même pour les autres sports, le volley-ball, le handball, le basket-ball, etc. Et ensuite les meilleurs des meilleurs savent que la porte de l’équipe nationale leur sera ouverte à la suite d’une bonne saison à venir. Que ce soit le football que dans les autres disciplines, l’excellence est toujours recherchée.

18
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Il l’a promis, il le réalise ; seulement...

En conseil des ministres en septembre dernier, le gouvernement avait décidé de réhabiliter la voirie urbaine de Bobo-Dioulasso. Plusieurs rues d'envir...

15/11/2017

Autant le dire... : Tahirou Barry n’en fait-il pas trop ?

Pourquoi alors Tahirou Barry a-t-il ainsi décidé de «descendre» par tous les moyens le régime de Roch Marc Christian Kaboré alors que, tout récemment, ...

14/11/2017

Sale temps pour des maires de communes ?

Les populations ont tout simplement fermé la mairie de Moussoudougou dans la province de la Comoé et remis les clés à la gendarmerie, a rapporté notre ...

08/11/2017

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





16:30:25