Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Manifestation des étudiants à l’université de Ouaga : Altercation violente entre grévistes et anti-grévistes

07/12/2017
00:00

En grève pour 72 heures, des violences ont éclaté, ce mercredi 06 décembre 2017 entre étudiants. Cet affrontement entre étudiants fait cinq blessés dont un évacué au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo, selon les responsables de l’université.

 

L’Association nationale des étudiants du Burkina (ANEB) a décrété une grève de 72 heures suite à la décision de l’administration de l’université de sanctionner l’étudiant Yenilo Bahamas à la suite d’une altercation avec un autre étudiant. L’ANEB a entamé cette grève depuis le mardi 05 décembre 2017 afin que l’administration revienne sur sa décision. Pour cette association principale des étudiants dans la dynamique de la solidarité estudiantine, il ne devrait pas avoir de cours sur le campus afin de protester contre cette décision. Mais tous les étudiants n’étaient de cet avis. Pour l’administration, point de suspension et les cours devraient bien se poursuivre. C’est alors qu’est survenu cet affrontement entre étudiants. Déplorant cette situation, le ministre de l’Enseignement supérieur soulignera: «C’est triste pour un campus. L’université mérite mieux que ça. C’est un espace où l’on doit avoir un débat, une dialectique d’échanges et quand on est battu du point de vue des arguments, on laisse tomber. C’est ce qui doit être au campus aujourd’hui. Malheureusement, certains ont pris des gourdins pour massacrer leurs propres camarades. On n’est plus dans une logique de lutte syndicale, mais de violence pure et dure sur le campus. Ça ne peut pas continuer comme ça». Dans l’après-midi, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maïga, est allé au chevet des blessés de l’affrontement survenu à l’université. Il a rassuré que les autorités sont déterminées à mettre de l’ordre sur le campus et que des mesures seront prises pour sécuriser davantage l’université afin que les cours puissent se dérouler dans les normes.

Firmin OUATTARA



33
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Côte d’Ivoire-Burkina, ne pas faire du TAC* une foire !

On espère que chacun n'est pas allé faire son Traité d'amitié et de coopération (TAC) à lui, à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire! Mais, pour effectivement ...

27/07/2018

L’opposition vent-debout contre le pouvoir de Roch

L'opposition politique burkinabè, réunie au sein de la Chefferie de file de l'opposition politique (CFOP) ne manque aucune occasion pour fustiger la go...

26/07/2018

La Redevabilité, un exercice déliquat, mais indispensable

Hier mardi 24 juillet 2018, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso a rendu compte à ses concitoyens et concitoyennes de la cité de Dafra de sa gestio...

25/07/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:20:56