Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


District de rugby des Hauts-Bassins : Le rugby a un visage féminin à Bobo

12/03/2018
00:00

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, le district de rugby des Hauts-Bassins a organisé ce jeudi 8 mars 2018 au stade omnisports Aboubacar Sangoulé Lamizana, un mini tournoi de rugby en faveur des jeunes filles.

 

En cette matinée du 8 mars 2018, le district de rugby des Hauts-Bassins avait un programme particulier pour les filles de Bobo, car l’enjeu était de taille. En effet, son objectif était de montrer que le rugby existe à Bobo-Dioulasso et qu’il a des équipes féminines. C’est pourquoi, il leur a organisé un match de rugby disputé en gala de trois matchs. Ce qui a permis à ces jeunes filles de montrer leur savoir faire dans le sport de rugby. Selon la présidente du district de rugby des Hauts-Bassins, Jeanine Sanou: «les femmes sont dans tous les domaines d’activités. Et celles de Bobo-Dioulasso ont leur place dans la pratique du rugby à travers les équipes féminines». Au cours de ce mini tournoi, quatre équipes féminines se sont affrontées en match de gala. De ces équipes, selon la présidente, trois sont déjà reconnues: le rugby à la base, les Lionnes et les Tigresses. L’équipe des Tigresses a remporté le tournoi. Ces trois matchs de Gala auront suffi pour connaître l’équipe victorieuse de ce mini tournoi. Et la dernière a opposé les anciens rugbymen à l’équipe de filles victorieuse des deux premiers matchs. Les trois premières équipes du tournoi ont reçu des prix à l’issue de la compétition. S’engageant à soutenir l’équipe féminine de rugby en gestation, la présidente a exprimé sa satisfaction quant aux exploits de ces filles dans l’ensemble. Car, dit-elle, «ces filles avancent petit à petit et nous serons satisfaits si elles bravaient ces épreuves pour remporter les titres au niveau national». Les préjugés sont en partie dûs aux difficultés rencontrées dans la pratique de cette discipline sportive. Jeannine Sanou estime que ces difficultés sont infondées car le rugby, dit-elle, «transmet des valeurs humaines, et morales, permettant à la jeune fille de se prendre en charge dans la société, mais aussi, d’avoir du courage et être sociable du fait que c’est une activité qui se pratique en groupe». Tout compte fait, si cette activité a vu le jour, c’est grâce au sponsoring d’EERI-BF, une entreprise française de métallurgie, qui a assuré la prise en charge du budget d’organisation de cette activité pour la réussite dudit tournoi. Ce soutien multiforme révèle sa volonté de voir le rugby prendre son envol au Burkina Faso à partir de la ville de Sya.

Fatimata BELEM

 



39
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Grève au MINEFID, le gouvernement ne s’amusera plus !

A l'issue du Conseil des ministres du 18 juin 2018, le gouvernement a autorisé le ministre de l'Economie, des Finances et du Développement à procéder a...

19/06/2018

Grève au MINEFID, le gouvernement ne s’amusera plus !

A l'issue du Conseil des ministres du 18 juin 2018, le gouvernement a autorisé le ministre de l'Economie, des Finances et du Développement à procéder a...

19/06/2018

La remise à plat des rémunérations a-t-elle eu lieu ?

Au sortir de ce qui était au début la remise à plat des rémunérations des agents, puis la conférence nationale des forces vives de la nation sur le sys...

18/06/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:13:39