Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Bagarre au MPP Houet : Ce qui s’est réellement passé ce dimanche 8 avril

10/04/2018
00:00

Dans le cadre du renouvellement des structures du parti dans la région des Hauts-Bassins, un bureau d’appréciation des candidatures a été mis en place. Ce bureau a d’abord travaillé sur les candidatures au poste de Secrétaire général de la section. Ce dimanche, les membres du collège, composé de Issa Dominique Konaté, coordonnateur du parti dans la région, Nabié Nimayé et Léonce Sanou, actuel Secrétaire général, se sont retrouvés pour apprécier les candidatures au poste de Secrétaire général adjoint. Deux candidatures, selon des sources bien introduites se dégageaient. Il s’agit de celles du député Rasmané Ouédraogo et de Daouda Ouédraogo. Et c’est au moment où ils travaillaient qu’un groupe de personnes a fait irruption dans la salle et a commencé par adresser des injures au coordonnateur Issa Dominique Konaté. En outre, pour ces personnes, c’est le député Rasmané et personne d’autre qu’il faut à ce poste de Secrétaire général adjoint.

En plus des injures, ce groupe s’en est pris physiquement à Issa Dominique dont l’habit a été déchiré. Ils sont allés jusqu’à lui dire d’aller chez lui dans le Kénédougou où, selon eux, il ne mobilise personne. Il a fallu l’interposition de Nabié Nimayé et de Léonce Sanou pour éviter le pire. Ce qui pourrait laisser croire que ces personnes ont été organisées pour agir ainsi.

Seri Aymard BOGNINI



36
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous dites de transcender les divergences politiques !

Prononçant son discours d'ouverture de la première session extraordinaire de l'année 2018 de l'Assemblée nationale ce lundi 16 juillet, le président Al...

18/07/2018

Tant qu’on parlera de commande publique...

Les Burkinabè, depuis longtemps (et c'est malheureux) ont tendance à croire que lorsqu'on parle de biens publics, ça n'appartient à personne. Autrement...

17/07/2018

Paul Biya n’a pas pitié de son pays, le Cameroun

Il a quatre-vingt-cinq ans. Au bord de la tombe. Il en a passés 36 au pouvoir. Soit 6 mandats sans discontinu. C'est lui, ce vieux croulant sous le poi...

16/07/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





06:02:50