Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Le maire de Bobo au contact de ses administrés : Noumousso, Kouentou et Kékélesso expriment leurs doléances

11/05/2018
00:00

Le mardi 08 mai 2018, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Fabéré Bourahima Sanou et celui de l’arrondissement n° 3, Abdoulaye Vinsou Sanou, ont effectué une sortie dans les villages rattachés à la commune. Il s’agit de Noumousso, Kouentou et Kékélesso.

 

Selon le maire de la commune, Fabéré Bourahima Sanou, il y a deux ans de cela, après son élection, il avait prévu faire une prise de contact avec les populations des 36 villages rattachés. Parce que, chaque village a des préoccupations spécifiques. Il a commencé par les villages de l’arrondissement n°2, le 30 avril, et le 8 mai, il était dans les villages de l’arrondissement n°3. C’est une occasion aussi pour le maire de visiter les réalisations effectuées et de s’enquérir des préoccupations de ces villages.

Le premier arrêt du maire fut Noumousso. Dans ce village, les populations ont été reconnaissantes du fait qu’elles ont bénéficié d’un Centre de santé, d’une école et du bitumage de leur route. Elles ont ensuite fait cas de leurs différents soucis que sont le besoin de maternité et de logements pour les enseignants.

Le deuxième point de chute du maire et de sa délégation est Kouentou. Là, les populations sont également reconnaissantes pour la réparation de certaines pompes qui ne fonctionnaient pas depuis un certain temps, un forage en cour de construction et le bitumage de leur voie principale. Elles souhaitent avoir une Adduction d’eau potable simplifiée (AEPS), la normalisation de leur CEG en lycée et la construction d’un barrage afin que les jeunes puissent mener des activités de contre saison pendant la saison sèche.

La sortie s’est achevée à Kékélesso où les populations sont aussi reconnaissantes pour les tables-bancs reçus, l’aide alimentaire accordée aux élèves et le fait qu’à l’aide de la coupe du maire, la paix fut renouée avec les villages voisins. Le problème crucial est l’eau. Les femmes vont au puits souvent tard dans la nuit, à sa recherche. Elles se rendent souvent dans le village voisin à Noumousso pour chercher de l’eau ce qui a causé des mésententes entre les deux villages.

Après avoir écouté les différentes doléances, le maire de la commune conclut que «cette tournée a permis d’échanger de vive voix avec les populations, de toucher du doigt les réalités et de rassurer ses habitants pour leur dire que la commune et le gouvernement font de leur mieux et qu’au plus haut niveau également, l’on pense à elles. C’est une manière de les rassurer sur le fait que nous sommes conscients de ce qui reste à faire. Un travail sera fait pour que la décentralisation puisse permettre le développement réel de notre pays. La plupart des préoccupations qui ont été soulevées sont sur le point d’être réalisées. Concernant les problèmes de forage, le programme «un village rattaché, au moins un forage», permettra de résoudre le problème d’eau dans ces villages. Pour les écoles, il y a des institutions qui permettent de venir en appui aux différents villages et secteurs avec les moyens disponibles et également avec l’appui du gouvernement à travers les fonds transférés. En ce qui concerne les voiries, une brigade de terrassement avec des engins lourds sera reçue et permettra de sortir sur certains villages pour profiler les voies. «Ce qui est sollicité ne relève donc pas de l’impossible pour la commune et ses partenaires», a souligné le maire.

Aminata DIARRA (stagiaire)



7
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Opposition-pouvoir, pourvu que la démocratie triomphe

Au Burkina Faso, le pouvoir et l'opposition sont dans une logique de conquête des opinions nationale et internationale. Par conférences de presse inter...

21/05/2018

Monsieur le maire de Bobo, il y a du boulot !

Après avoir parcouru quelques villages rattachés de la commune de Bobo-Dioulasso en compagnie du maire, Bourahima Sanou, on se rend tout de suite co...

18/05/2018

Ces petites erreurs qui fragilisent le pouvoir

Le pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré commet un peu trop de petites erreurs qui, non seulement le rendent de plus en plus impopulaire, mais qui, si ...

17/05/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:32:57