Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Concours d’art oratoire « INTER’SCHOOL » Dédougou 2018 : Sous le signe de la participation citoyenne et culturelle

14/05/2018
00:00

Le concours d’art oratoire inter-établissements «INTER’SCHOOL» organisé par la commune de Dédougou se déroule présentement dans la cité. La compétition qui regroupe cette année douze (12) établissements d’enseignement secondaires publics et privées de la province du Mouhoun a été officiellement lancée le 05 mai 2018 par le maire, Karim Lomboza Kondé.

Le concours d’art oratoire inter- établissement dénommé «INTER’SCHOOL» s’est imposé aujourd’hui comme l’une des activités phares de la commission affaire générale, sociale et culturelle du conseil municipal de Dédougou. En seulement deux années, il est devenu un pôle d’excellence en matière d’art oratoire pour les scolaires de la province. Selon Ibrahim B. Donyéré, président du comité d’organisation par ailleurs secrétaire exécutif de «INTER’SCHOOL», «c’est un cadre de débats d’idées et d’expression d’art oratoire qui permet de promouvoir l’esprit d’échanges et de dialogue en milieu scolaire». Si l’on s’en tient à ses explications, le concours comporte deux (02) volets: Le premier qui porte sur l’art oratoire consiste en une présentation d’analyse du thème général par un candidat et le second volet portant sur le débat oratoire est un exercice collectif qui consiste à organiser et à défendre un point de vue par rapport à un autre sur un thème d’actualité». De huit (08) établissements secondaires en 2017, le nombre est passé à douze (12) en cette deuxième édition. L’innovation cette année, c’est l’entrée en lice des établissements hors de la commune de Dédougou. Toute chose qui montre à suffisance que «INTER’SCHOOL», est une réelle école en matière d’art oratoire et de débat d’idées, qui suscite au fil du temps un grand engouement en milieu scolaire, comme l’a attesté le représentant du parrain de l’édition dans son intervention. Pour Christophe Ouédraogo, «prendre la parole en public est une épreuve difficile, surtout pour nombre de scolaires qui très souvent commencent par s’exprimer en français pour finir dans leur languematernelleou locale». C’est en cela qu’il a salué l’initiative du Conseil municipal qui à n’en point douter permettra aux scolaires de s’exprimer désormais en public sans grandes difficultés. Pour cette édition, douze (12) thèmes seront débattus. Ils portent entre autres sur l’éducation, la santé sexuelle et reproductive, la communication, la culture, le civisme, l’hygiène et l’assainissement, la sécurité intérieure, la protection sociale et la politique nationale. Pour le maire de la commune de Dédougou «INTER’SCHOOL» est une école de formation puisqu’elle offre l’occasion aux scolaires de devenir les leaders de demain. Pour Karim Lomboza Kondé, « faceaux média de masses et aux réseaux sociaux qui foisonnent, le besoin d’avoir des nouveaux repères pour la jeunesse s’impose. «INTER’SCHOOL», permet de cultiver l’excellence dans la quête d’un leadership responsable et respectueux des valeurs républicaines», a-t-il dit. INTER’SCHOOL Dédougou 2018, se tient du 05 au 09 juin sous le thème:«jeunesse et participation citoyenne et culturelle». Le vainqueur de l’édition se verra décerné le «KOE d’OR», un trophée en mémoire à Koé Dayo, fondateur de Dédougou.

Ousmane TRAORE



6
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Opposition-pouvoir, pourvu que la démocratie triomphe

Au Burkina Faso, le pouvoir et l'opposition sont dans une logique de conquête des opinions nationale et internationale. Par conférences de presse inter...

21/05/2018

Monsieur le maire de Bobo, il y a du boulot !

Après avoir parcouru quelques villages rattachés de la commune de Bobo-Dioulasso en compagnie du maire, Bourahima Sanou, on se rend tout de suite co...

18/05/2018

Ces petites erreurs qui fragilisent le pouvoir

Le pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré commet un peu trop de petites erreurs qui, non seulement le rendent de plus en plus impopulaire, mais qui, si ...

17/05/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:30:27