Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Coupe du conseil régional de la Boucle du Mouhoun : Le trophée prend la direction de Toma

09/07/2018
00:00

La première édition de la coupe de la Fraternité, dotée du trophée du président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun, a connu son dénouement samedi 07 juillet 2018 sur le terrain du camp du Bankuy de Dédougou. La commune de Toma (Nayala) remporte le trophée en venant à bout de celle de Solenzo (Banwa) par (2 buts à 0). Ce fut en présence du premier ministre, Paul Kaba Tiéba, patron de cette finale.

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. La première édition de la coupe de la Fraternité, dotée du trophée du Président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun et dont la finale s’est jouée samedi 07 juillet 2018 sur le terrain du camp Bankuy de Dédougou, a tenu toutes ses promesses. Placée sous le thème«sport et cohésion sociale: contribution du conseil régional de la Boucle du Mouhoun», elle a réuni du beau monde avec la présence remarquée du premier ministre, Paul Kaba Tiéba, patron de la compétition. Dans son propos, il a salué l’initiative du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun qui permet à la jeunesse de la région de fraterniser à travers le sport roi. Pour lui, au terme de la compétition, il n’y- a pas de vainqueur ni de vaincu, c’est l’ensemble de la région qui gagne.«Le seul combat qui vaille que nous puissions mener c’est celui de la bataille pour le développement de notre pays. Mais nous devons mener cette bataille en équipes à l’exemple de ces jeunes qui en équipes nous ont gratifiés d’un bon match ce soir», a indiqué le Chef du gouvernement. Première du genre dans la vie de l’institution, la coupe de la fraternité selon le promoteur Aboubacar Sanou, «vise à cultiver l’esprit de paix et de la cohésion sociale au sein de la population. Mais pas seulement. Elle vise aussi à créer d’une part, un cadre d’échanges et de fraternités entre jeunes des communes de la région et d’autre part à favoriser l’éclosion des talents». «Le sport est un facteur de brassage entre les différentes communautés. C’est pour cette raison que le Conseil régional accorde un intérêt à toutes les activités qui se rapportent à l’épanouissement de la jeunesse à travers la promotion du sport et des loisirs», a en outre souligné le président Aboubacar Sanou, pour qui le tournoi de la fraternité s’inscrit désormais comme un défi que l’institution s’engage à relever en faveur du développement de la région. Au total, 34 communes sur les 47 que compte la Boucle du Mouhoun ont pris part à cette première édition. Le mode de jeu s’est fait «par élimination directe». A l’issue des trois mois de compétitions, l’équipe de la commune de Solenzo (Banwa) et celle de Toma (Nayala) sont opposées en finale. Au coup du sifflet final, c’est la commune de Toma qui s’adjuge le trophée en venant à bout de son adversaire par 2 buts à 0. Par cette victoire, la province du Nayala inscrit de ce fait son nom au palmarès de la coupe de la Fraternité du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun, qui a été placé cette année sous le parrainage du PDG de l’entreprise EBOMAF. A préciser que cette finale a été mise à profit par le Conseil régional pour doter treize associations de personnes vulnérables en vivres. En plus de ces vives, chacune des associations a également reçu la somme de (25.000 F.CFA) de la part du parrain.

Les 4 premiers prix

1er: Commune de Toma: 300.000 F+ 125000F du parrain+ 1 ballon+ jeu de maillots+ trophée.

2ème: Commune de Solenzo: 200.000F+100.000 F du parrain+ 1 ballon+ jeu de maillots.

3ème: Commune de Lanfiera: 150.000 F+ 75000F du parrain+ 1 ballon+ jeu de maillots.

4ème: Commune de Dédougou: 75000F+ 75000F du parrain+ 1 ballon+ jeu de maillots.

Ousmane TRAORE



10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous dites de transcender les divergences politiques !

Prononçant son discours d'ouverture de la première session extraordinaire de l'année 2018 de l'Assemblée nationale ce lundi 16 juillet, le président Al...

18/07/2018

Tant qu’on parlera de commande publique...

Les Burkinabè, depuis longtemps (et c'est malheureux) ont tendance à croire que lorsqu'on parle de biens publics, ça n'appartient à personne. Autrement...

17/07/2018

Paul Biya n’a pas pitié de son pays, le Cameroun

Il a quatre-vingt-cinq ans. Au bord de la tombe. Il en a passés 36 au pouvoir. Soit 6 mandats sans discontinu. C'est lui, ce vieux croulant sous le poi...

16/07/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





05:46:32