Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Dialogue Etat/Secteur privé : Pas d’engagement de l’Etat en 2017, mais des actes !

27/11/2018
00:00

La première rencontre Gouvernement/Secteur privé sous son nouveau format a lieu à Bobo-Dioulasso, lundi 26 et mardi 27 novembre 2018 sous la présidence du Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

 

«Secteur privé et défis de la transformation industrielle et artisanale». C’est le thème principal de la rencontre Gouvernement/Secteur privé édition 2018. Deux panels sont au programme autour des sous-thèmes: «Stratégie et politiques de transformation et de commercialisation des produits locaux: défis et perspectives» et «Défis du secteur de l’artisanat face à l’ouverture des marchés à la concurrence». Mais avant, les participants ont eu droit à la présentation du nouveau dispositif du dialogue Etat/Secteur privé et à une présentation de l’état de mise en œuvre des recommandations de la Rencontre Gouvernement/Secteur privé (RGSP) 2017.

A la cérémonie d’ouverture, le maire de Bobo, Bourahima Sanou a exprimé la fierté de sa ville d’abriter une telle rencontre. Le président de la Délégation consulaire régionale (DCR) des Hauts-Bassins, Lassiné Diawara, au nom des opérateurs économiques a pointé du doigt un certain nombre de difficultés qui entrave le développement du secteur privé. Il s’agit notamment du faible niveau des infrastructures de transport, des ressources humaines qualifiées, du coût élevé de l’énergie, des problèmes d’emballage, de l’étroitesse du marché, des fraudes et contrefaçons. Il a aussi sollicité le soutien du gouvernement pour la réalisation de voies d’accès au port sec de Bobo-Dioulasso.

En réponse à quelques préoccupations majeures du secteur privé, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a noté quelques actions du gouvernement en vue d’apporter une réponse. Pour palier les problèmes de disponibilité et de coût de l’énergie, l’interconnexion avec le Ghana a été réalisée, celle avec le Nigeria via le Niger est en cours. Il y a également des installations d’énergie solaire en cours. Le gouvernement met l’accent sur la formation scientifique, technique et professionnelle pour corriger la «catastrophe» actuelle de notre système éducatif qui forme beaucoup plus de généralistes que de spécialistes. A titre illustratif, il a relevé le fait que sur 38000 bacheliers de 2018, moins de 10% ont un BAC scientifique, technique ou professionnel. Il y a à l’étude la création d’un fonds de crédits sans intérêt pour soutenir les projets innovants du secteur privé. Ceci pour répondre en partie aux difficultés d’accès aux financements.

Des réponses aux recommandations de la RGSP 2017

Le Secrétaire général du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (SG/MCIA), Boubacar Traoré, a fait le point sur la mise en œuvre des recommandations de la 15ème rencontre Gouvernement/Secteur privé tenue le 8 mai 2017. Le Comité technique paritaire (CPT) en a recensé 96. «Le gouvernement n’a pris aucun engagement au cours» de la RGSP 2017, précise Boubacar Traoré. Néanmoins, il n’est pas resté sourd aux doléances du secteur privé. Ainsi, pour permettre aux PME d’accéder aux marchés publics, une loi a été prise obligeant l’Etat et ses démembrements à soumettre au moins 15% du montant global de leurs commandes à concurrence entre les PME. En outre, il n’est plus exigé de garantie soumission, de chiffres d’affaires. Une lettre circulaire du 13 janvier 2017 et un arrêté du 31 janvier 2017 pour favoriser la consommation des produits locaux. Des efforts ont été consentis pour le règlement des factures impayées des restaurations. Près de 30 milliards FCFA ont été débloqués en 2017 et plus de 20,476 milliards FCFA au 1er semestre 2018. Sur la question des infrastructures routières, une remise à niveau des routes nationales se poursuit par le renforcement, la réhabilitation, l’entretien et la construction des routes, des pistes rurales et l’ouverture de voiries urbaines. Dans le cadre de la modernisation de l’agriculture, en 2017 il a été mis à la disposition des producteurs 9145 t d’engrais, 6711 t de semences améliorées, 492 charrues, 500 tracteurs à prix subventionnés, 105 motoculteurs. La liste est loin d’être exhaustive.

Le nouveau format du dialogue Etat/Secteur privé

En 1998 une Commission de concertation Etat/Secteur privé a été crée. C’est de cette commission que naitra la Rencontre Gouvernement/Secteur privé (RGSP) en 2001. Si après 15 éditions elle a apporté des réponses à certaines inquiétudes du secteur privé, la nécessité d’apporter quelques réformes s’imposait. C’est dans cette perspective que le Conseil des ministres du 26 septembre 2018 institué le Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé (CCODESP). Ce nouveau dispositif apporte quelques innovations majeures. Tout d’abord, son ancrage institutionnel n’est plus le ministère en charge du commerce, mais le Premier ministère. «Cela est important, pour une meilleure coordination de la mise en œuvre des recommandations», insiste le ministre. L’autre innovation est l’institution des rencontres régionales et de rencontres sectorielles préparatoires de la rencontre nationale. Ces rencontres permettent de mieux prendre en compte les difficultés spécifiques du secteur privé local.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



32
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Vous recherchez des terroristes à travers une liste ?

A quoi répond cette liste de 247 "terroristes” recherchés par la Sécurité? Le ministère de la Sécurité a publié hier lundi 18 mars 2019 sur sa page fac...

19/03/2019

Ce témoignage « douteux » de Sy Chérif

"Nous démentons formellement la véracité de ces enregistrements. Pour le reste, nous laissons Chérif Sy à ses délires. Il est instable psychologiquemen...

18/03/2019

Ce témoignage « douteux » de Sy Chérif

"Nous démentons formellement la véracité de ces enregistrements. Pour le reste, nous laissons Chérif Sy à ses délires. Il est instable psychologiquemen...

18/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





19:18:51