Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Colloque de mycologie médicale de Bobo : Pour une meilleure prise en charge des mycoses

29/11/2018
00:00

Le premier colloque sous-régional de mycologie médicale de Bobo s’est tenu mercredi 28 novembre 2018 à l’Institut national de recherche en sciences de la santé.

 

Organisé conjointement par l’Université Nazi Boni (UBN) et le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS), ce colloque a pour thème général: «La mycologie médicale en Afrique de l’Ouest: enjeux et perspective de collaboration pour améliorer la prise en charge des mycoses». Les infections fongiques dont les mycoses, sont causées par des champignons et non des virus. Ce sont des «maladies opportunistes, c’est-à-dire qui profitent de la faiblesse de la défense immunitaire pour se développer. Elles peuvent être cutanées ou sous-cutanées. Et s’attaquent à plusieurs organes (peau, poumon, l’œil, etc.). Ces maladies auxquelles l’on n’accorde pas beaucoup d’attention sont de plus en plus fréquentes. «Dans la formation médicale dans nos facultés de médecine, l’on ne met pas l’accent sur les infections», regrette Pr Macaire S. Ouédraogo, le président du l’UNB qui co-parraine le colloque avec le DG du CHUSS, Bakary Gustave Sanon. Ajouté à cela, au Burkina Faso, il y a «l’absence de laboratoire dédié au diagnostic en la matière», précise Pr Athanase Millogo membre du comité scientifique du colloque. D’où la pertinence de ce colloque qui se justifie par cette faiblesse de la formation initiale en mycologie médicale au Burkina Faso; l’insuffisance de la formation continue postuniversitaire des biologistes, des cliniciens et des pharmaciens; l’absence de travaux pratiques, conséquence de l’absence de laboratoire de diagnostic en mycologie et d’études de cas en complément des enseignements théoriques», explique Pr Athanase Millogo.

Ce colloque de mycologie de Bobo-Dioulasso veut contribuer à corriger ces insuffisances. Les connaissances acquises au cours de ce colloque vont indéniablement être utiles aux bénéficiaires pour améliorer leurs pratiques au quotidien. Pour cela, 10 conférences et communications de haut niveau scientifique étaient au programme sur des thèmes variés comme les infestions fongiques superficielles; épidémiologie des infections invasives en Afriques; la situation actuelle des mycoses au Mali; les infections fongiques sous-cutanées; diagnostic des mycoses pulmonaires; etc. Ces conférences sont animées par d’éminents professeurs venant de France, de Côte d’Ivoire, du Mali et du Burkina Faso. Quant aux participants, il s’agit de biologistes, de cliniciens, de professeurs, de chercheurs, d’étudiants en master en santé du Togo, du Bénin, du Mali, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso.

A la cérémonie d’ouverture, le président de l’UNB Pr Macaire S. Ouédraogo a promis que son institution et la direction du CHUSS travailleront à renforcer la coopération pour la mise en place d’un laboratoire fonctionnel de mycose au CHUSS de Bobo-Dioulasso et en vue de pérenniser ce colloque. Afin que «cette activité s’inscrive dans les agendas et devienne une activité scientifique de plus, après les désormais célèbres Journées des sciences de la santé de Bobo-Dioulasso, occasion supplémentaire de formation des agents de santé concernés au bénéfice des populations», souhaite Pr Macaire S. Ouédraogo.

Ce 1ercolloque de mycologie médicale de Bobo a bénéficié de l’appui de l’Agence universitaire de la Francophonie, de l’Académie pour la recherche et l’enseignement de la Belgique, du Rectorat de l’Université des sciences et techniques de Bamako, la Société française de mycologie, Bio Méreux, Bio-RAD et Bio SYSNEX, la direction du CHUSS, la direction de l’IRSS, la présidence de l’UNB.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



57
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Etalons ne seront pas au rendez-vous de la CAN Égypte 2019

Les derniers matchs des éliminatoires de la CAN Égypte 2019, ont été disputés ce week-end. Les Etalons du Burkina Faso ont vu l'Angola leur ravir le de...

25/03/2019

Le « Chat noir du Nayala » à la chasse des « souris » dans le gouvernement

Au moins, Emile Paré est constant avec lui-même et avec ses manières de faire et de penser. Dès le début de la gouvernance de Roch Marc Christian Kabor...

22/03/2019

Décidément, les terroristes ne lâchent pas prise !

Deux enseignants enlevés et tués. Un curé enlevé sans nouvelles. Des soldats tués après que leur véhicule ait sauté sur une mine. Deux individus retrou...

21/03/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





14:17:49