Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Restitution biens culturels africains : Stratégie mise en place pour la conduite du processus

03/12/2018
00:00

Dans le cadre de la restitution des biens culturels africains annoncée par le président Français Emmanuel Macron lors de sa déclaration le 28 novembre 2017 à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé une conférence publique le 1erdécembre 2018 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence est de donner plus d’éclairage sur les points de vue du gouvernement sur cette question d’actualité et sur la stratégie qui est mise en place pour la conduite du processus.

 

Selon le rapport des deux experts en l’occurrence l’économiste sénégalais Felwine Sarr et la française Bénédicte Savoy, sur la question de restitution des biens culturels africains, la présence de biens culturels burkinabè dans les collections d’institutions françaises est évidente. Cependant, jusque-là, on ne saurait dire la quantité exacte et le contexte dans lequel ces objets ont pu franchir les frontières nationales. Ainsi, selon le Selon le Secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean-Paul Koudougou, si l’opportunité et la pertinence de cette déclaration du président Français semblent pour l’heure indiscutables, elle suscite néanmoins des questionnent sur lesquels l’on n’a pas pour le moment de réponses évidentes. Le Burkina Faso serait-il prêt pour le retour de ses biens culturels illicitement exportés en France? Pour anticiper, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a entrepris des actions en vue de se donner une bonne stratégie pour la conduite de ce processus. Soucieux de son devoir de communication et d’information du citoyen, le MCAT à travers la Direction Générale du Patrimoine Culturel a organisé une série d’actions de sensibilisation et d’information à l’endroit du grand public burkinabè et de la communauté internationale. Cette série d’activités vise à donner plus d’éclairage sur la position du gouvernement face à cette question d’actualité et sur la stratégie qui est mise en place pour la conduite du processus. C’est dans le cadre du continuumde ces activités que s’est tenue la conférence publique sur les suites que le Burkina Faso est en train de donner à la déclaration que le président Macron a faite à Ouagadougou en novembre 2018 relativement à la restitution des biens culturels africain. En clair, elle visait à informer une fois de plus l’opinion publique et de façon plus approfondie les actions qui peuvent être menées, les dispositionsde l’Etat burkinabè engagé pour unprocessus de demande de retour de ces objets. Toujours selon lui, le retour des biens est conditionné par certains critères. Pour ce faire, cette conférence publique était une occasion pour les acteurs de la culture de communiquer non seulement sur l’état de la recherche, ce qu’elle peut contribuer dans le cadre de mise en œuvre du processus deretour des biens culturels; et aussi voir quel est l’état des réceptacles comme le musée en terme d’accueil des que des objets éventuellement reviendraient. Selon le SG du MCAT, le retour des biens est conditionné par certains critères. Pour ce faire, un travail doit être mené non seulement au Burkina Faso aussi avec l’hexagone. Pour ce qui est du Burkina Faso, il a indiqué que le Burkina a mené des actions. Il s’agit de la mise en place d’un comité scientifique, qui a déjà pratiquement commencé àtravailler pour pouvoir arriver à élaborer une feuille de route qui va permettre de voir quels sont les grands axes de travail à faire. En plus de cela, avec les institutions de recherche au Burkina, il s’agira de confirmer la véracité et aussi, de savoir comment ces objets sont partis et sous quel couvert et dans quelle conditions, quelles sont cesobjets, où ils se trouvent pour qu’on puisse véritablement quelle est la politique, la stratégie a déployé pour leur retour. Il faut le dire, cette conférence a étéanimée par MCAT en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique. Les principaux animateurs étaient le SG du MCAT, le Directeur de la Promotion des Musées pour le compte de la Direction Générale du Patrimoine Culturel, un représentant du Comité National ICOM-BURKINA, le Directeur Général de l’Institut National des Sciences de Société (INSS), un représentant du département d’histoire et Archéologie de l’Université de Ouaga I professeur KI-ZERBO. Elle a connu également la présence d’autres structures partenaires entre autres, l’Ambassade de la France au Burkina Faso; l’Ambassade d’Allemagne; l’Ambassade de la Belgique; l’Ambassade de la Chine Populaire au Burkina Faso; l’Institut Goetheet l’Institut français Georges Méliès. Quant à la conférence publique, elle a été ouverte à tous les citoyens, que ce soit les scolaires, les universitaires ainsi que toutes les personnes intéressées ou désirant connaitre de ce projet. Cependant, des invitations ciblées ont été faites à certaines personnalités et à certaines structures scolaires comme les Lycées Philippe Zinda KABORE, MARIEN N’GOABI, NELSON, BANGRENOOMA, PROFESSIONNEL.

Aïcha TRAORE



94
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Des Burkinabè réfugiés chez eux, au Burkina Faso

Il y a quelques années en arrière, personne n'aurait cru qu'un jour des Burkinabè pouvaient se retrouver refugiés chez eux au Burkina. Et pourtant, c'e...

14/06/2019

Blaise Compaoré s’approche du Burkina, François s’en éloigne

De plus en plus, le président Blaise Compaoré multiplie les vœux de regagner le Burkina Faso. Sa terre natale où il a été président pendant 27 ans. Ce ...

13/06/2019

Simon, ne les appelez pas quand vous n’allez pas vous entendre

L'opposition politique demande que le dialogue initié par le président du Faso prenne en compte les questions sociales, économiques et sécuritaires au ...

12/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





21:33:14