Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Emploi pour des femmes et des jeunes : La commune de Bobo prête 18 millions à 60 personnes

06/12/2018
00:00

Ce mercredi 05 décembre 2018, à la Direction des services techniques municipaux (DSTM),une remise d’un chèque de 18 millions a été faite aux personnes nécessiteuses en vue de les aider à s’auto-employer. Le prêt est remboursable sur une année. Il a été mise en place par la mairie centrale de Bobo-Dioulasso.

En tout, soixante personnes dont de jeunes et de femmes bobolais ont bénéficié de ce prêt de 18 millions de la mairie centrale. Accordé à un taux de 5%, il est remboursable en une année; cette somme a été rétribuée en fonction des besoins de chaque bénéficiaire et devrait leur permettre de mener des activités dans l’entrepreneuriat. Les heureux bénéficiaires dudit prêt saluent l’initiative de Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso et expriment leur enthousiasme et leurs motivations comme nous le confirme Maïmouna Koné/Sanou: «Nous remercions infiniment monsieur le maire pour cette belle initiative. Ce fonds va me permettre d’améliorer mon restaurant», confie-t-elle. Adama Sanou, un autre bénéficiaire, est du même avis que madame Koné. «Je suis très content d’être bénéficiaire de ce fonds de la mairie; c’est une initiative que nous attendions depuis des années. Cela va beaucoup aider la jeunesse bobolaise à s’auto-employer pour réduire tant soit peu le chômage», ajoute-t-il. Pour Traoré Mariam, une autre bénéficiaire: «nous sommes ravis de recevoir cette somme venant des autorités communales. Cela permettra non seulement à la jeunesse bobolaise qui somnole depuis longtemps dans le chômage, de pouvoir travailler, mais aussi, aux femmes, d’être indépendantes. Nombreuses, sont ces personnes qui pensent que nous n’avons pas d’ambitions ou que nous sommes paresseuses. Alors que, c’est loin d’être le cas. Nous manquons seulement de soutien et d’accompagnement. Mais avec ces 300.000 FCFA que je viens de recevoir, je compte mettre en place un bon projet de commerce et je prie Dieu que nous ayions la force de les rembourser pour qu’ils aient le courage de nous aider dans le futur sous plusieurs formes», a-t-elle confié.

Tenin OUATTARA/ Stagiaire

Farida M.A. TRAORE/ Stagiaire



4
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Kam, Gilbert, les Burkinabé veulent la vérité !

Le Général Gilbert Diendéré accuse l'avocat Hervé Kam d'avoir empoché la somme de 100 millions de FCFA sous la Transition parce que disait-il « nous on...

07/12/2018

François Compaoré va-t-il venir répondre ?

La justice française a tranché hier en début d'après-midi. En autorisant l'extradition de François Compaoré, cité dans l'affaire Norbert Zongo. C'est ...

06/12/2018

Ainsi, Blaise Compaoré ne serait pas parti du pouvoir

Entre la légalité et la légitimité, le gouvernement de Paul Kaba Thiéba a du mal à choisir. Même si pour beaucoup d'observateurs le gouvernement inscri...

05/12/2018

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





11:47:52