Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Produits burkinabè : Une semaine pour les découvrir

12/12/2018
00:00

Depuis 2008, l’Agence pour la promotion des exportations du Burkina (APEX-Burkina) organise par an à Ouagadougou une semaine commerciale promotionnelle des produits burkinabè. Pour la première fois, l’édition 2018 a été délocalisée à Bobo-Dioulasso. Elle a lieu du 9 au 15 décembre 2018 à la Place Tiéfo Amoro.

 

Quatrième du genre, la Semaine commerciale promotionnelle des produits burkinabè 2018 est placée sous le thème: «Consommation des produits nationaux, symbole de l’aspiration du Burkina Faso à la souveraineté alimentaire, à la création d’emplois et à l’indépendance économique». A l’occasion 71 stands sont dressés à la place Tiéfo Amoro. Y sont en exposition vente des produits de l’agro-industrie, des fruits et légumes, de l’artisanat, de l’habillement, de la décoration, des produits forestiers non ligneux et industriels. Les produits exposés ont été sélectionnés pour leur bonne qualité.

Le maire de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou se réjouit de la tenue de cette manifestation dans sa cité. Car, elle permet non seulement aux populations de s’approvisionner en produits de bonne qualité à des prix abordables, mais surtout de mettre en exergue les produits du grand Ouest et en particulier ceux de la cité de Dafra.

Du discours du parrain Lassiné Diawara, président de la Chambre de commerce de Bobo, lu par le co-parrain Souleymane Guira, PDG du Groupe SUCOTROP, il ressort que «80% de la population active l’essentiel de leurs revenus des activités de l’agriculture et de l’élevage et qu’environ 38,2% des recettes d’exportation sont dévolues aux produits d’origine agricole». Cependant, «le taux de transformation des produits locaux reste faible et se situe autour de 12% au niveau national et la part contributive des industries manufacturières modernes dans la formation du PIB a reculé, passant de 13,9% au milieu des années 1980 à seulement 1,2% en 2015», poursuit-il. Ce qui dénote d’une faible consommation et exportation des produits nationaux. En effet, selon le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) Harouna Kaboré, patron de cette activité, dans son discours prononcé par le gouverneur des Hauts-Bassins Antoine Atiou, «le paysage économique du Burkina Faso souffre d’un certain nombre de défis qui touchent l’ensemble des filières porteuses. L’un de ces principaux défis est lié à l’accès aux marchés ou à l’écoulement des produits». D’où la pertinence de l’organisation par l’APEX-Burkina d’une telle semaine en vue de la valorisation et la promotion des produits burkinabè.

L’APEX-Burkina qui a été substituée à l’Office national du commerce extérieur (ONAC) a pour mission de «promouvoir et de développer les échanges commerciaux entre le Burkina Faso et les autres pays, particulièrement en ce qui concerne l’exportation des produits et services du Burkina Faso», selon son Directeur général (DG) Benjamin Issa Baguian. Pour ce faire, elle collecte, traite et diffuse l’information économique et commerciale en faveur des opérateurs économiques burkinabè aux fins de leur faciliter l’accès aux marchés; réalise des missions de prospection et études de marché; identifie et analyse le potentiel exportable, les exportateurs de produits burkinabè et travaille au renforcement de leurs capacités en pratiques et techniques du commerce international pour améliorer leur compétitivité; organise et/ou coordonne la participation du Burkina Faso aux manifestations commerciales internationales (foires, salons, missions commerciales). Au moment où débute cette semaine promotionnelle à Bobo-Dioulasso, «86 exposants burkinabè clôturent avec succès la Foire internationale de Lomé où ils viennent de remporter le trophée de la meilleure participation en termes de qualité et de quantité avec des ventes fortement appréciées», annonce Benjamin Issa Baguian, le DG de l’APEX-Burkina.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



25
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ce qui attend le Premier ministre et son gouvernement

Paul Kaba Thiéba a démissionné. Avec lui son gouvernement tout entier. Roch Marc Christian Kaboré devra trouver un autre Premier ministre. A défaut de ...

21/01/2019

Quelle mouche a-t-elle pu piquer les Burkinabè?

On a l'impression que les Burkinabè ont viré dans l'incivisme violent. En s'attaquant, sans hésiter les uns aux autres. Malheureusement dans ce compor...

18/01/2019

Côte d’Ivoire, 3000 personnes tuées pour rien en 2010 !

Jusqu'à ce mardi 15 janvier 2019, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé étaient les principaux responsables des 3000 personnes tuées en Côte d'Ivoire dan...

17/01/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





11:45:51