Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Conseil national du patronat burkinabè : La nouvelle équipe dirigeante officiellement installée

17/12/2018
00:00

Le président du bureau de séance de l’élection, Lassiné Diawara a procédé à l’installation officielle du nouveau président du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB), Appolinaire Compaoré et à de celle de la nouvelle équipe dirigeante de l’organisation, sous la présence effective du directeur du bureau international du travail/Abidjan, Dramane Haïdara et des représentants des patronats du Togo, du Mali, du Bénin et du Niger. C’était lors d’une cérémonie placée sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, représenté par le Premier ministre, Paul Kaba Thieba, le 14 décembre 2018 à Ouagadougou.

 

Elu président du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) le 25 octobre 2018 lors de la 7èmesession ordinaire de l’Assemblée générale, Appolinaire Compaoré a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le 14 décembre dernier. En effet, lors du renouvellement des instances de l’organisation, une seule candidature avait été reçue et validée par le comité statutaire: celle de Appolinaire T. Compaoré, opérateur économique de renom, et PCA de Telecel Wend Kuni Bank. Ainsi, pendant 5 ans (2019-2023), il devra diriger la structure et travailler à promouvoir et défendre les intérêts de l’organisation. Durant ce quinquennat, le CNPB sera animé par des instancestelles qu’un bureau (35 membres), un comité statutaire (7 membres), cinq présidents d’honneur, et 22 membres d’honneur. Conscient des défis et enjeux qui l’attendent au cours de son mandat, le nouveau président du CNPB a indiqué que l’objectif recherché par cette nouvelle équipe est de «créer un patronat fort, une organisation faîtière qui prend toute sa place dans le dispositif institutionnel du secteur privé à travers son programme de mandature, bâti autour d’un certain nombre d’axes». Il s’agit entre autres, de la poursuite de la relecture des textes statutaires, afin de réorganiser la gestion institutionnelle et fonctionnelle du CNPB, du développement d’une stratégie de communication, représentation et de plaidoyer pour la défense des intérêts des membres et du développement du secteur privé et de la mise en œuvre d’une gestion optimale pour une autonomie financière et une viabilisation du CNPB. Cette installation fut une occasion pour Appolinaire Compaoré de décliner devant l’assemblée, les trois engagements forts inscrits dans son agenda au cours de son mandat dont particulièrement, la promotion de l’emploi des jeunes. Ainsi, selon le nouveau président du CNPB, dès janvier 2019, «un programme de formation durable et d’insertion de 8000 jeunes sera lancé par le patronat avec l’appui de la coopération Suisse et d’autres entreprises. Il concernera l’agro-sylvo-pastoral, le BTP, les mines, les TIC, les énergies renouvelables dans 6 régions du pays». En outre, ajoutera-t-il, à travers ce mandat, le PCA de Telecel Faso et son bureau entendent renforcer le dialogue social, soutenir les Forces de défense et de sécurité, et apporter au gouvernement leur contribution dans la lutte contre l’insécurité. Représentant le président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré, le premier ministre Paul Kaba Thieba, tout en félicitant le nouveau bureau du CNPB, l’a rassuré de la ferme volonté du gouvernement à les soutenir dans l’accomplissement de leurs nouvelles fonctions. Car dit-il «C’est une grande responsabilité et aussi une étape importante dans l’histoire du pays. Ils ont un programme qui est en phase avec celui du PNDES, qui est de faire de l’économie burkinabè, une économie compétitive, créatrice de richesses et d’emplois.» En rappel, créé en 1976 dans un élan de solidarité économique voltaïque pour défendre leurs intérêts, le CNPB est un syndicat professionnel qui regroupe plus de 70 groupements et associations professionnels du secteur privé, repartis dans tous les segments de l’économie nationale. Les membres sont de grandes entreprises, des PME/PMI, des TPE et des micro-entreprises. Désormais, il permet aussi aux entreprises ayant un chiffre d’affaires, moyen hors taxe des trois dernières années, supérieur ou égale à Cinq milliards de FCFA, d’adhérer directement à l’organisation, sans être membre d’une association ou d’un groupement professionnel. Le CNPB en chiffres, c’est 70% du PIB, plus de 2 millions d’employés, plus de 50000 entreprises dans toutes les régions à potentialités économiques du Burkina et hors du pays.

Aïcha TRAORE



57
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Des Burkinabè réfugiés chez eux, au Burkina Faso

Il y a quelques années en arrière, personne n'aurait cru qu'un jour des Burkinabè pouvaient se retrouver refugiés chez eux au Burkina. Et pourtant, c'e...

14/06/2019

Blaise Compaoré s’approche du Burkina, François s’en éloigne

De plus en plus, le président Blaise Compaoré multiplie les vœux de regagner le Burkina Faso. Sa terre natale où il a été président pendant 27 ans. Ce ...

13/06/2019

Simon, ne les appelez pas quand vous n’allez pas vous entendre

L'opposition politique demande que le dialogue initié par le président du Faso prenne en compte les questions sociales, économiques et sécuritaires au ...

12/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





20:44:45